4 exercices pour gagner en confiance en soi

Publié par Cindy le

vivez les sens cielJ’ai le plaisir de vous proposer un article invité de Françoise Bélanger, animatrice, formatrice en développement personnel, créatrice de Vivez les Sens ciel

 

Tout d’abord la confiance en soi se construit petit à petit dans l’enfance. À l’adolescence elle est mise à rude épreuve. Si celle-ci n’est pas trop bafouée, la personne deviendra de plus en plus confiante à l’âge adulte.

De façon naturelle elle apprendra au fur et à mesure à prendre la place qui lui revient. La vie suivra son cours et la personne acquiert des expériences bénéfiques ou moins bénéfiques qui feront grandir sa confiance en elle selon le résultat final.

Si au cours de votre vie, vous n’arrivez pas à saisir votre place au soleil et prendre des décisions, c’est sans contredit qu’il y a une prise de conscience qui doit être faite à ce niveau.

Signes avant-coureurs :

  • Introverti chronique;
  • La gêne;
  • Difficulté à émettre son opinion;
  • Peur de l’opinion de l’autre;
  • Difficulté à dire la vérité de peur de se faire piéger ou dévaloriser;
  • Pensées constantes : je ne suis pas capable;
  • S’affirmer c’est trop difficile;
  • Esprit de victime;
  • Énergie négative régulièrement;
  • Effacée : personne ne se souvient de vous;
  • Grande tendance à se comparer aux autres…

shutterstock_77485684

Le manque de confiance en soi est-il génétique ?

Jusqu’à un certain point oui, car si vous avez été éduqué dans une famille ayant peu de confiance en soi malheureusement vous devrez faire des actions pour augmenter votre confiance en vous-même.

Il est important de respecter son rythme. Débuter par de petits défis vous aidera à gagner en confiance.

Exemples :

  • Dire non à une demande;
  • Oser émettre votre opinion sur un sujet même si votre cœur bat la chamade;
  • Refuser qu’on vous manque de respect, même si une personne prétend que c’est de la taquinerie;
  • Osez contredire quelque chose qui est en opposition avec vos convictions profondes;
  • Relever un petit défi même si intérieurement vous vous sentez paralysé;
  • Émettre votre opinion même si personne ne vous l’a demandé;
  • Aborder une personne que vous ne connaissez pas;
  • Expliquer à quelqu’un de votre famille que quelque chose qui vous a été dit vous a fait de la peine…

Si je vous parle de ce sujet, c’est que j’ai moi-même expérimenté et souffert d’un très grand manque de confiance en moi-même.

Le rejet que je m’imposais était très relié à mon apparence physique. J’étais convaincu que j’avais un surplus de poids et que les autres allaient à coup sûr me rejeter et rire de moi étant donné que je me rejetais tellement moi-même.

Il était très rare que je me permisse de contredire qui que ce soit et j’étais du genre-personne facile, pas de trouble. Je n’avais jamais l’idée de dire non ayant une peur bleue qu’on me rejette et qu’on fasse allusion à mon poids.

J’en étais venue à me persuader que je ne pouvais plaire à qui que ce soit et que je devais me conformer aux attentes des gens qui m’entouraient.

Je me suis mise à fonder plein d’espoir sur la perte de poids ainsi je me trouverais plus joli, attirante et qu’enfin je n’aurais plus à me plier à tout un chacun de peur d’être rejetée.

Mon plan n’a pas fonctionné, car j’ai dû mener un combat avec la nourriture pendant une période de 8 ans. De perte à reprise de poids j’y ai perdue plusieurs plumes et ma confiance n’avait aucunement évolué.

Remplie de désespoir j’ai demandé de l’aide, j’ai crié mon désarroi et la vie m’a ouvert son cœur.

Depuis ce temps-là plusieurs années se sont écoulées. J’ai commencé à me connaître, à étudier mes comportements, j’ai pris plusieurs prises de conscience et à partir de ce cheminement la confiance en moi a grandi.

Je suis passée à l’action, je suis sortie de ma zone de confort à plusieurs reprises, j’ai foncé, j’ai pris des formations, suivi des ateliers, j’ai même fondé ma propre entreprise en développement personnel à cette époque.

Aujourd’hui je continue à me dépasser à mettre à l’épreuve ma confiance et plus je travaille avec elle et plus nous grandissons ensemble année après année.

Ce qu’elle a pu me servir cette confiance en moi pour avancer, pour m’aimer encore plus, elle m’a permis de faire du dépassement, grandir, me découvrir et enfin prendre ma place au soleil!

C’est pourquoi il est possible de gagner en confiance et la seule solution est de passer à l’action. Pas à pas se lancer des défis et à chaque défi accomplir un nouvel échelon. Il s’agit de faire le premier pas et de découvrir en soi des forces que nous ne soupçonnons pas.

shutterstock_60858223

Afin de bien intégrer l’acquisition de la confiance en soi, j’aimerais vous suggérez quelques exercices pour passer à l’action. Vous serez en mesure de vous conscientisez du niveau de confiance que vous possédez présentement et comment vous pourriez gagner en confiance.

Premier exercice :

Allez devant un miroir soit dans la salle de bain ou de votre chambre, assurez-vous que vous êtes à l’abri des regards indiscrets. Regardez-vous droit dans les yeux et dites-vous au moins 5 qualités avec sincérité et sans trop réfléchir.

  • Est-ce que vous y arrivez facilement ou avez-vous de la difficulté?
  • Est-ce que vous devez y réfléchir longtemps?
  • Est-ce qu’aucune qualité ne vient à votre esprit?

Cet exercice vous permettra de découvrir la perception que vous avez de vous-même. Afin de vous aider, si vous éprouvez de la difficulté à faire cet exercice demandé à quelqu’un en qui vous avez confiance quelles sont vos qualités dominantes?

Deuxième exercice :

Mesurez votre niveau de confiance lorsqu’il vient le temps de prendre votre place au soleil. Répondez par oui ou par non.

  • Vous êtes dans un magasin et vous attendez au comptoir pour payer. Une personne arrive à toute vitesse et vous demande de passer devant vous. La réalité est que vous êtes toute aussi pressée qu’elle. Allez-vous être en mesure de refuser sa demande.
  • Votre belle-sœur vous demande de garder son animal pour quelques semaines, car elle part en voyage dans les pays chauds. Vous n’avez aucune envie de garder un animal, car vous avez prévu pour vos deux semaines de vacances de relaxer, faire du jogging, aller marcher en forêt en profiter pour aller magasiner une nouvelle garde-robe. Allez-vous être en mesure de refuser sans vous justifier?
  • Votre famille décide de rédiger un petit discours devant toute votre parenté pour l’anniversaire de mariage de vos parents, on vous demande de le faire et vous détestez parler en public. Allez-vous être en mesure d’émettre votre décision?
  • Vous faites partie d’une association bénévole et votre métier est la comptabilité. Lors de l’assemblée générale, on cherche une personne pour ce secteur. À coup sûr, on vous cible. Intérieurement, vous n’avez aucune envie de faire de la comptabilité bénévolement. Instantanément votre nom est ciblé et les gens de l’assemblée énumèrent comment ils sont mal pris et qu’une personne telle que vous seriez à coup sûr la personne idéale. Allez-vous être en mesure de refuser?
  • Vous avez de la difficulté à joindre les deux bouts financièrement et vous avez vraiment besoin de demander une augmentation à votre patron, car le taux horaire que vous recevez est identique depuis 3 ans. Allez-vous oser le faire même si régulièrement vous entendez vos supérieurs dirent que c’est difficile financièrement dans leur entreprise.

Calculez le nombre de non sur les 5 situations ci-haut mentionnées, conscientisez-vous du taux de difficulté que vous éprouvez de direfaire – et penser la même chose. Devenez conscient comment il est parfois difficile de dire non dans certaine circonstance. Et de voir que lorsque vous ne le faites pas les prix que vous devez payer dans votre propre vie.

Troisième exercice :

Dans les semaines qui vont suivre lancez-vous un petit défi. Chaque semaine pour les 4 prochaines semaines, prenez en note 3 actions que vous allez exécuter pour gagner en confiance.

Première action :

Cette semaine je fais la connaissance d’une personne que je ne connais pas. Par la suite, je fais intérieurement le bilan de ma réaction, l’effort que j’ai dû faire, comment le tout s’est déroulé. Je peux même prévoir la manière que je vais procéder lorsque je vais répéter l’expérience.

Deuxième action :

Lorsque je serais en groupe ou à une réunion je prendrais au moins une fois la parole avant la fin de cette rencontre. Je note de nouveau comment je me suis sentie, quel effort ai-je fait? Et si je n’ai pas réussi, m’engager à le faire de nouveau dans une prochaine occasion.

Troisième action :

Je fais une demande à une personne même si je suis très inquiet ou inquiète que celle-ci puisse m’être refusée. Découvrez comment vous vous sentez intérieurement, l’anxiété que cela vous amène, notez les peurs que vous éprouvez.

accomplissement

Quatrième exercice :

Le JE SUIS

Prenez une attention toute particulière à ce que vous ajoutez lorsque vous prononcez ces deux mots. Ces deux mots sont d’une très grande puissance et d’une importance capitale.

Arrêtez-vous quelques minutes et pensez à tous les JE SUIS que vous énoncez dans une semaine.

  • Je ne suis pas bon ou bonne
  • Je suis niaiseux ou niaiseuse
  • Je suis épais ou épaisse
  • Je suis sans intérêt
  • Je suis un ou une incapable

Devenez attentif à chaque qualificatif que vous ajoutez à ces deux mots.

Pouvez-vous dire des expressions comme celles-ci et vous sentir bien?

  • Je suis doté de talents
  • Je suis une belle personne
  • Je suis généreuse
  • Je suis digne de confiance
  • Je suis fier ou fière de moi

Pour obtenir des résultats, rien de mieux que de passer à l’action. Tous les exercices que je vous ai suggérés je les ai toutes moi-même expérimentées et celles-ci m’ont fait prendre beaucoup de prise de conscience et m’ont aidé à gagner en confiance.

Comme le proverbe le dit si bien : « À cœur vaillant rien d’impossible ».

C’est avec beaucoup de gratitude et d’humilité que je sais aujourd’hui qu’avec du courage et de la détermination, on vient à bout de tout.

Françoise Bélanger

Pour en savoir plus sur Françoise, je vous invite à visiter son site Vivez les Sens ciel.

Vous trouverez de nombreux autres exercices et conseils pratiques dans la formation Développez votre confiance en vous et affirmez-vous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Prudence BAUDIS · 23 avril 2015 à 20 h 32 min

Merveilleux et Excellent texte que tu nous offres là très chère Cindy. Un grand grand merci également à Françoise Bélanger que je découvre avec joie. Que dire ??? Tellement juste, tellement vrai tout ce qui est présenté ici. Pour être moi même passée par ces étapes, (très bien expliquées) de manque de confiance en soi , je ne peux que confirmer tout ce qui est écrit ici !!! Les exercices proposés ici sont d’une Puissance indescriptible!!! Tout à fait en accord avec ceci : »Pour obtenir des résultats, rien de mieux que de passer à l’action. » Et je rajouterai la constance dans l’action, c’est vrai que ça aide. Au vu de leur puissance, et des résultats que j’obtiens, je ne me suis plus jamais arrêtée de faire ces exercices à chaque instant. Les résultats sont impressionnants. Gratitude infinie pour ce partage
Prudence BAUDIS Articles récents..Comment gérer le stress grâce à cet outil ?

Carele Belanger · 23 avril 2015 à 23 h 23 min

Super article et excellents trucs. C’est si important de gagner cette confiance en nous. Beaucoup de gens en ont besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge