Devez-vous faire des sacrifices pour montrer votre amour ?

Dans cette vidéo, je réponds à la question d’Armand suite à ma vidéo sur L’amour sans condition :

« Belle vidéo et en même temps bouleversante car j’ai appris comme un fouet ces deux notions qui doivent certainement au sens de l’auteur se compléter et j’aimerais que l’on me l’explique en de termes très simples: la première notion « Ne place pas les besoins d’un autre avant les tiens, l’amour n’a rien à voir avec le sacrifice » moi je croyais justement qu’il faut se sacrifier c a d faire par exemple ce que l’on n’a pas envie de faire sur le moment pour faire plaisir à l’autre ou pour satisfaire l’autre (pas au point de commettre un crime non plus). Je me trompe ici dans cette conception de l’amour et du Sacrifice? La seconde notion que je ne comprend pas est: « Seule la personne de compassion celle qui honore la vérité est capable d’être pleinement elle même » comment comprendre ceci en de termes très simples SVP? Merci d’éclairer ma compréhension SVP? »

Livre « L’amour sans condition » de Paul Ferrini, édition Le Dauphin Blanc.

Ma conviction est que pour aimer pleinement, il est important de rester soi-même.

Et vous ? Quelle est votre vision de l’amour ?

Comment créer des relations de couple épanouissantes malgré vos difficultés de communication ?

Regardez notre série de vidéos gratuites.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dépassez le syndrome de l’imposteur

Vous ne vous sentez pas crédible ? Essayez cet exercice :

Envie d’aller plus loin ?

Réservez votre place pour la conférence du 29 mars « Comment dépasser le syndrome de l’imposteur ? » Profitez-en c’est gratuit ;-)

Cette conférence vous permettra de mieux comprendre le complexe de l’imposteur. Vous découvrirez quelles sont les peurs les plus communes des entrepreneurs et comment les dépasser.

image ombre et lumière

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 clés pour développer votre estime de soi au féminin

Voici la suite de l’article « 3 piliers pour plus d’estime de soi au féminin » de Korotoumou Kanouté, coach de vie et fondatrice du blog Au Bonheur des Divas.

image femme épanouie

La plupart des conseils qui suivent sont simples et faciles à mettre en pratique. Je vous conseille de suivre l’ordre dans lequel ils sont présentés. Mais rien ne vous empêche de commencer par ceux qui « vous parlent le plus ». Quoi qu’il en soit, ne vous pressez pas, allez-y à votre rythme.

 Clé 1 : Désencombrez d’abord

 « Lorsque l’espace disponible est encombré, il n’y a aucune place pour du nouveau dans votre vie. » Karen Kingston

Le désencombrement est l’une des techniques qui a pour but de faire le « vide » physique, spirituel, mental, et émotionnel afin de laisser place à de nouvelles choses. Comment ? En laissant partir TOUT ce qui ne vous SERT plus ou qui vous DÉCOURAGE dans votre vie ; et en recréant un environnement nourrissant votre harmonie.

Alors jetez ou donnez :
  • Toutes les choses dont vous n’avez pas besoin, que vous n’aimez pas, qui sont en mauvais état,
  • Les vêtements et les accessoires qui ne correspondent pas à la femme que vous êtes, qui ne sont pas à votre taille, que vous détestez et dans lesquels vous ne vous sentez pas belle.

Le but est de garder l’essentiel. Vous serez surprise du nombre de choses inutiles que vous gardez…

L’environnement a un impact sur les femmes

Faites le tour de vos espaces de vie (salon, chambre, salle de bains, etc.). Est-ce que vous aimez vos espaces ? Est-ce qu’ils correspondent à la femme que vous êtes ? Non ?

Alors n’hésitez pas à organiser, créer et décorer vos espaces afin qu’ils ressemblent à votre havre de paix.

En faisant ces 2 actions, vous allez vous sentir bien et vous serez émotionnellement disponible pour accueillir le changement.

N’hésitez pas à désencombrer de manière régulière ou si vous ressentez des blocages émotionnels.


Clé 2 : (Re)découvrez-vous

« Je ne voyage jamais sans mon journal intime. Il fait toujours avoir quelque chose de sensationnel à lire dans le train. » Oscar Wilde

Commencez à tenir un journal. L’écriture permet (entre autres) d’avoir de la clarté, d’entretenir sa connaissance et son estime de soi, et de « guérir ».

image journal intime

Dans ce journal, vous pouvez noter différentes choses. J’utilise le terme « noter » mais n’hésitez pas à dessiner, à coller des images inspirantes, à utiliser des feutres ou des crayons de couleurs, etc. Soyez créative et suivez votre intuition 🙂.

Vous pouvez y noter :

  • Quelle femme vous êtes (qualités, faiblesses, passions, ce que vous appréciez ou détestez, les petits plaisirs que vous aimez, etc.),
  • Quelles sont vos valeurs (c’est indispensable),
  • Quels sont vos rêves / aspirations / désirs authentiques dans tous les domaines de votre vie (ne vous censurez pas),
  • Les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissante,
  • Les choses ou réussites (petites ou grandes) dont vous êtes fières,
  • Vos insécurités (stress, manque de confiance, peurs, etc.),
  • Vos décisions ou solutions,
  • Toutes vos expériences de vie (joyeuses ou malheureuses).

Assumez vos besoins et vos désirs. Ne vous dites : je ne devrai pas…

Vous pourriez être étonnée du pouvoir de cet outil de développement personnel.

“Tenir un journal intime, c’est décréter que sa vie est passionnante.” Frédéric Beigbeder


Clé 3 : Agissez selon vos valeurs

« Quand vos valeurs sont claires pour vous, la prise de décisions devient plus facile. » Roy Disney

image femmeLes valeurs sont les principes qui vous guident. Il est important de les (re)découvrir. Dans le passé, j’ai déjà pris des décisions en conflit avec mes valeurs. Résultat : honte, culpabilité, remords, reproches, etc.

Avant de prendre une décision ou d’agir, demandez-vous toujours : suis-je en train de respecter mes valeurs ? Si c’est non, vous savez quoi faire…

« Si vous ne respectez pas vos valeurs quand elles sont mises à l’épreuve, ce ne sont pas des valeurs : ce sont des passe-temps. » Jon Stewart


Clé 4 : Osez ouvrir la porte de vos insécurités

 « L’un des secrets de la confiance en soi, c’est d’oser agir malgré les peurs et les doutes. Utilisez votre désir le plus ardent comme d’un moteur pour avancer. » Korotoumou Kanouté

Nous avons toutes des domaines dans lesquels notre confiance n’est pas au top et nous avons peur de « faire ». En fait, il faut apprendre à « danser » avec votre peur. La peur sera toujours présente. Mais vous pouvez décider de la dépasser et d’oser faire une ou des action(s) qui vous font trembler.

Il ne s’agit pas de faire quelque chose de « grandiose ». Juste des petits pas qui vont vous amener là ou vous voulez aller.

La clé ? Faites comme si vous étiez une femme confiante et ouvrez la porte !

Encore une fois, ne vous préoccupez pas de ce que les autres peuvent penser. Leurs pensées ne vous définissent pas. Les gens qui vous jugent ne valent pas mieux que vous ! Concentrez-vous sur vos vrais désirs. Et apprenez à vous n’entourer que de personnes qui vous apprécient, vous respectent et vous soutiennent.

J’insiste beaucoup sur le regard des autres car cela a été un gros obstacle pour moi…

 « Ce que quelqu’un pense de vous n’a généralement rien à voir avec vous, c’est une réflexion sur eux. Quand quelqu’un vous juge, vous pouvez être assuré que leurs opinions sont fondées sur rien d’autre que leur perception d’eux-mêmes et de leurs propres insécurités. » Kat Georges


Clé 5 : Prenez soin de vous et plongez dans votre féminité

 « L’estime de soi dépend de la façon dont on prend soin de soi. » Julia Cameron et Mark Bryan

image prendre soin de soiEstime de soi et soin de soi sont liés.

En prenant soin de vous, vous développez votre estime.

En développant votre estime, vous apprenez à prendre soin de vous.

 

  1. Faites appel à votre féminité et votre sensualité

C’est quoi pour vous la féminité ? C’est quoi pour vous la sensualité ? Notez-le sur votre journal.

Et si vous commenciez :

  • À mettre en pratique pas à pas ce que vous avez noté ?
  • Ou vous tournez vers les professionnelles qui peuvent vous aider à atteindre ce désir brûlant de féminité ou de sensualité ?

 

  1. (Re)découvrez et révélez votre beauté.

Beaucoup de femmes n’aiment pas leur corps. Elles voudraient être / avoir « plus de … », « moins de … » ou « comme … ».  Arrêtez de vous concentrer sur ce que vous n’aimez pas.

Écrivez dans votre journal ce que vous aimez chez vous. Puis portez les vêtements ou accessoires dans lesquels vous vous sentez belle et vous êtes à l’aise.

Mettez en valeur (par du maquillage si vous aimez ça ou par un autre accessoire) ce que vous aimez chez vous (yeux, lèvres, jambes, etc.).

Chaque femme a sa propre beauté et son propre style. Il faut juste vous reconnecter à votre corps et l’écouter.

Vous avez besoin d’aide ? Faites votre choix :

  • Allez dans un salon de beauté,
  • Recrutez une conseillère en image (choisissez celle qui est axée sur la cohérence entre qui vous êtes et votre paraître),
  • Prenez conseil auprès d’une amie qui sait se mettre en valeur, etc.

Notez aussi une liste des choses qui vous font sentir belle (dans le journal). Et faites ces choses…

  1. Prenez soin de votre corps

Si vous désirez perdre du poids (quelle qu’en soit la raison), évitez les régimes draconiens. Vous devez juste apprendre à adopter une alimentation SEP (saine, équilibrée et plaisir), à bouger et à boire tout au long de la journée. La soif est un signe de déshydratation alors n’attendez pas d’avoir soif pour boire.

Choisissez une activité liée au mouvement que vous aimez (danse, yoga, jogging, cyclisme, natation, randonnée, jardinage, promenade, etc.) et pratiquez régulièrement. Sinon assurez-vous de marcher au moins 30 minutes par jour.

Comprenez bien que vous n’êtes pas obligée d’aller dans une salle de sport.

Pour moi, la danse et la musique sont des outils pour accéder à sa puissance féminine et à sa joie de vivre. Vous n’avez pas forcément besoin de prendre des cours. Mettez de la musique qui vous inspire et laissez le rythme vous entraîner dans votre salon (pour ma part, j’écoute du Beyoncé) ! ✨

D’autres outils existent : massage, manucure, pédicure, etc. Même si vous ne le faites pas tout le temps, ne vous en privez pas.

  1. Reconnectez-vous à votre joie de vivre

C’est simple. Faites tous les jours les petites choses qui vous permettent de vous reconnecter à votre joie de vivre (à noter dans le journal).

  1. Savourez le moment présent

On vit souvent dans le passé et toujours dans le futur 🙂.  Apprenez à vivre et à savourer le moment présent.

  1. Appréciez vos moments solos

« La plus belle relation de notre vie est celle que nous avons avec nous-même. Les autres relations sont des bénédictions en plus. » Beyoncé

Certaines femmes ont du mal à être seules. Elles ont besoin « d’avoir quelqu’un ou quelque chose ». C’est un signe de manque d’estime ou de confiance : cela veut dire que leur sécurité intérieure n’est pas développée.

Votre bonheur est à l’intérieur de vous. Ne cherchez pas à « trouver » votre bonheur grâce à quelqu’un ou quelque chose.

Ne donnez jamais le pouvoir ou la responsabilité à autrui de prendre en charge votre bonheur ou votre succès. Devenez responsable et (re)prenez votre vie en main.

Prenez l’habitude de prendre du temps pour vous que vous soyez en couple, une mère de famille ou une célibataire. Les moments solos peuvent prendre plusieurs formes selon votre situation :

  • Des rendez-vous détente (massage, manucure, pédicure, pauses dans un salon de thé ou dans un café, etc.) ;
  • Des moments de reconnexion à soi (promenade dans la nature, respiration ventrale, yoga, journal intime, activités artistiques ou de créativité, tout loisir individuel, écoute de musique, bain sensuel, etc.) ;
  • Des changements d’environnement (un week-end ou une semaine dans un endroit ou un lieu différent / nouveau, des retraites de développement personnel, etc.) ;
  • Des changements d’habitude (décider de rester seule pendant un moment après une rupture au lieu de tout faire pour avoir un autre partenaire, profiter de votre célibat pour travailler sur vos insécurités ou devenir la femme que vous rêvez d’être).

La liste n’est pas exhaustive. N’hésitez pas à tester et à utiliser les différents outils.

  1. Engagez-vous

 Est-ce qu’il y a une activité sociale ou une cause à laquelle vous rêvez de « participer » depuis longtemps ? Se sentir utile est aussi bien pour l’estime de soi. Mais il ne s’agit pas de s’engager pour s’engager. Il faut que cette activité « parle » à votre cœur.

Lorsque vous aurez (re)découvert cette cause ou activité, assurez-vous de choisir la voie d’engagement adaptée à votre situation personnelle (bénévolat, don matériel ou financier, collecte de fonds, événementiel, partage d’expertise, etc.).

Vous allez vous rendre compte que les 6 clés sont liées et que le soin de soi est « holistique ». Cela veut dire qu’on doit prendre soin de soi sur les plans physique, mental, émotionnel et spirituel.


Clé 6 : Apprenez à créer votre vie de Diva

« Il n’y a pas plus belle aventure au monde que de vivre la vie de vos rêves ». Oprah Winfrey

image diva

  • Qui suis-je ? En quoi je me sens vulnérable ? Quels sont mes talents et passions ?
  • Quelles sont mes valeurs ?
  • Quelles sont mes aspirations personnelles et professionnelles ? Quels sont mes désirs de féminité et de sensualité ?
  • De quoi j’ai réellement envie ?

Vous avez répondu à ces questions lors de l’exercice de (re)découverte de soi ? Alors la plupart d’entre vous verront qu’il y a plusieurs domaines de votre vie à enrichir.

Certaines se rendront compte :

  • Que toute leur vie a été construite sur de l’inauthenticité ou qu’elles ont porté un masque toute leur vie ;
  • Qu’elles ont assisté au spectacle de leur vie sans y participer.

Mesdames, ne vous flagellez pas. Prenez cela comme une expérience de vie, tout simplement.

Quelque que soit votre cas, il est temps de penser à créer pas à pas la vie dont vous rêvez en secret. Cette étape peut être simple mais pas facile.

Que vous décidez de le faire toute seule ou d’être accompagnée par un coach, ne croyez pas pouvoir tout changer du jour au lendemain.

Vous avancerez. Vous reculerez aussi parfois (eh oui, ça fait partie du jeu J). Et puis vous avancerez encore et encore. Et vous continuerez à évoluer.

Certaines abandonneront en chemin car la peur du changement (avec toutes ces conséquences) sera plus forte que le désir. Et cela aussi fait partie du jeu.

Il n’y a que vous qui avez le pouvoir de décider que vos désirs sont plus importants que vos peurs intrinsèques ou le jugement des autres. Encore une fois, vous serez surprise du sentiment de puissance féminine que vous ressentirez 🌺…

J’espère que vous avez été inspirée ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter à travers mon blog ou à laisser vos commentaires.

Bonne route vers votre estime ! Korotoumou Kanouté

 

Vous pourriez être intéressé par les articles suivants :

Imaginez ce que serait votre vie si vous aviez une belle estime de vous, qui vous permet de vous sentir pleinement épanouie, d’augmenter votre confiance en voue et de réaliser tous vos objectifs. C’est possible grâce à formation « Développez votre confiance en vous » !

 

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 piliers pour plus d’estime de soi au féminin

J’ai le plaisir de vous proposer un article d’une ancienne élève en coaching scolaire, Korotoumou Kanouté, qui est aujourd’hui coach de vie et fondatrice du blog Au Bonheur des Divas.

Les 3 piliers indispensables à embrasser pour commencer le voyage vers l’estime de soi au féminin (1)

Avant toute chose, n’hésitez pas à lire l’article « Estime, confiance, affirmation de soi : il y a de quoi s’y perdre » afin de bien connaître la différence entre estime, confiance et affirmation de soi.

estime

Mon histoire avec le manque d’estime

Je suis montée dans le train du manque d’estime durant 13 ans de ma vie. Si vous êtes une femme qui connaît cette difficulté, cet article est pour vous. Voici quelques conséquences vécues (en image) à cause de ce manque d’estime.

sentiment infériorité

Mon premier déclic a eu lieu en 2014 suite à une formation effectuée. Et depuis je n’ai cessé de développer et d’entretenir mon estime.

Je la définis comme « l’écrin de valeur dans lequel nous nous mettons. » C’est une compétence sur laquelle il faut travailler de manière régulière sinon on prend le risque de construire une estime « superficielle. » Et elle volera en éclats dès le premier gros obstacle !

La première partie de l’article est axée sur les piliers indispensables de l’estime de soi. Dans la deuxième partie, je présenterai les clés à cultiver pour entretenir son estime.

Le premier pilier : prendre la décision

 “La pire décision de toutes est celle que l’on n’a pas prise.” Zig Ziglar

”La chose que les femmes ont encore à apprendre est que personne ne vous donne le pouvoir, il suffit de le prendre. » Roseanne Barr

Prenez la décision irrévocable de devenir une femme « puissante ». C’est-à-dire une femme qui se donne le pouvoir de s’estimer, d’être responsable et de créer la vie dont elle rêve en secret.

Le deuxième pilier : l’amour de soi « à l’inconditionnel » 💕

citations

Le voyage vers l’estime de soi continue avec ce deuxième pilier : acceptez de vous aimer qui que vous soyez, quoi que vous fassiez ou possédiez.

Il faut faire la différence entre :

  • Qui vous êtes (votre identité ou essence),
  • Ce que vous faites (études, métier, comportement, etc.)
  • Ce que vous avez (possessions matérielles, corps, etc.).

Quoi que vous fassiez ou possédiez, vous êtes une personne de valeur et une femme extraordinaire. Et vous avez autant de valeur que les autres individus sur terre même les stars féminines que vous admirez ! Soyez-en convaincues !

Il est très important d’aimer, d’accepter et de respecter la femme que vous êtes, avec toutes vos qualités, vos faiblesses, votre vulnérabilité et votre corps. Si vous ne vous donnez pas de valeur, ne vous attendez pas à ce que les autres le fassent à votre place. Ce voyage vers l’estime de soi sera difficile si vous ne comprenez pas l’importance de l’amour inconditionnel.

C’est cet amour qui va faire que vous allez :

  • Être de moins en moins sensible au regard des autres,
  • Vous libérez de plus en plus du jugement des autres,
  • Assumer vos désirs authentiques et oser créer la vie dont vous rêvez en secret.

N’est-ce pas magnifique ?

Le troisième pilier : oser agir

citations2

Apprendre à s’estimer demande de faire certaines choses. Des choses dont vous n’avez pas l’habitude et qui vont vous faire peur ou hésiter. Imaginez une porte derrière laquelle il y a tout ce dont vous rêvez. Vous n’osez pas ouvrir cette porte à cause de vos différentes peurs. Décidez que votre désir est plus important que vos peurs ou le regard des autres. Et osez ouvrir cette porte. Vous serez surprise du sentiment de puissance féminine que vous ressentirez et de tout ce que vous pourrez accomplir…

 Les clés

Je pense qu’il y a différentes clés pour s’en sortir. Dans la deuxième partie, je vais présenter celles qui m’ont aidée. Si vous désirez travailler sur votre estime, je vous conseille :

  • De passer à l’action même si ce n’est pas parfait,
  • D’être patiente car ça peut être un long chemin pour certaines,
  • D’être indulgente envers vous-même et d’arrêter de vous faire des reproches,
  • D’arrêter de chercher la solution miracle dans les livres, les conférences, les évènements et les régimes draconiens 🙂. Je l’ai cherchée et je ne l’ai jamais trouvée ! En revanche, j’ai trouvé la réponse dans mon cœur 🌹 et en agissant.

Prenez le temps de relire plusieurs fois cet article afin de bien comprendre et d’intégrer l’information. Puis vous pourrez passer à la deuxième partie.

Article Korotoumou Kanouté.

Imaginez ce que serait votre vie si vous aviez pleinement confiance en vous, que la communication avec les autres devenait plus facile et que vous réalisez tous vos objectifs. C’est possible grâce à formation « Développez votre confiance en vous » !

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 piliers pour développer votre intelligence émotionnelle

 

L’intelligence émotionnelle, c’est quoi ?

Dans le courant des années 1990, Salavey et Mayer réalisent des travaux sur ce que l’on nomme l’intelligence émotionnelle. Ils la définissent comme étant

« la capacité à contrôler ses sentiments et émotions et ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette information pour orienter ses pensées et ses gestes ».

L’intelligence émotionnelle désigne selon eux

« l’habilité à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres ».

discussion-femmes-2

Deux formes d’intelligence :

Depuis longtemps, nous avons considéré que le quotient intellectuel était un élément pouvant prédire la réussite d’une personne comme les tests d’Alfred Binet.

Goleman introduit l’intelligence émotionnelle comme étant une combinaison du rationnel et de l’émotionnel. L’individu trouverait ainsi les conditions de son épanouissement.

Quels sont les apports de l’intelligence émotionnelle  ?

  • Compréhension de vos émotions
  • Maîtrise de vos émotions et impulsions
  • Compréhension des émotions d’autrui et comment y réagir
  • Inspiration et influence sur autrui
  • Développement des émotions et gestion des conflits

photo aider

L’intelligence émotionnelle peut se développer :

N’étant pas innée, elle se développe avec le temps et on peut l’apprendre via la thérapie ou une formation.

Testez votre quotient émotionnel

Daniel Goleman a imaginé un test amusant (et sans valeur scientifique) qui permet de mesurer votre quotient émotionnel (QE). Cochez une réponse par question puis reportez-vous aux réponses pour comptabiliser vos points.

1. Votre avion est secoué comme un prunier. L’hôtesse annonce: « Nous traversons une zone de fortes turbulences ». Que faites-vous?

a) Vous continuez à bouquiner ou à regarder le film comme si de rien n’était.
b) Vous observez du coin de l’œil le personnel de bord et relisez la feuille d’instruction « en cas d’urgence. »
c) Vous faites un peu de a) et de b).
d) Vous n’en savez rien. Vous n’avez jamais prêté attention à ça.

2. Vous êtes au parc avec une bande d’enfants de 4 ans. Une fillette pleure parce que les autres ne veulent pas jouer avec elle.

a) Vous les laissez se débrouiller.
b) Vous discutez avec elle: comment pourrais-tu faire pour que les autres t’acceptent dans leurs jeux?
c) Doucement, vous lui dites: « Voyons, me pleure pas. »
d) Pour la distraire, vous lui lancez: « Viens! On va jouer à autre chose. »

3. Vous espériez avoir la note 6 au lycée, vous n’avez qu’un 4.

a) Vous faites des plans pour vous améliorer.
b) Vous prenez la résolution de faire mieux.
c) Vous pensez: tant pis pour cette matière, j’excelle dans les autres!
d) Vous allez voir le prof et râlez pour qu’il vous mette une meilleure note.

4. Vous vendez des assurances. Après 15 appels, vous faites chou blanc. Découragé, vous vous dites:

a) C’est un sale jour, demain ça ira mieux.
b) Qu’est-ce qui cloche avec moi pour que j’aboutisse à tous ces refus?
c) Je vais essayer quelque chose de nouveau pour mes prochains appels.
d) Je vais changer de boulot.

5. Vous êtes manager. Lors d’une réunion, un employé se permet une blague raciste.

a) Vous ignorez – après tout, ça n’est qu’une blague.
b) Vous faites venir la personne dans votre bureau et la réprimandez.
c) Devant tout le monde, vous faites immédiatement remarquer qu’ici, on ne fait pas ce genre de blagues.
d) Vous suggérez à l’employé de suivre un cours de formation sur le thème des diversités ethniques.

6. Votre ami est fou furieux parce qu’un chauffard lui a coupé la route.

a) Vous lui dites de ne pas en faire tout un plat et d’oublier.
b) Vous mettez sa cassette favorite pour le distraire.
c) Vous renchérissez et l’aidez à sortir toute sa haine du chauffard.
d) Vous dites que ça vous est aussi arrivé, mais qu’après coup vous vous êtes rendu compte que la voiture se rendait aux urgences.

7. Scène de ménage dévastatrice.

a) Vous faites une pause de vingt minutes pour vous calmer, avant de reprendre la discussion.
b) Vous coupez la discussion sans vous troubler et ne répondez pas aux provocations.
c) Vous vous excusez et demandez à votre partenaire d’en faire autant.
d) Vous prenez un instant de réflexion intérieure pour récapituler aussi objectivement que possible vos griefs.

8. Vous dirigez un groupe qui doit résoudre un problème.

a) Vous tirez votre agenda pour que chacun vienne avec les meilleures solutions dans les meilleurs délais.
b) Vous prenez du temps pour que chacun fasse connaissance.
c) Vous demandez à chacun quelles sont ses idées, pendant qu’elles sont encore fraîches.
d) Vous mettez sur pied un brain-storming: toutes les solutions qui passent par la tête des gens sont bienvenues.

9. Votre fils de 3 ans est hypersensible, il craint nouveaux endroits et personnes depuis sa naissance.

a) Il est timide: il faut le protéger.
b) Allons voir un psy pour enfant.
c) Vous l’exposez à ce genre de situations pour qu’il domine sa peur.
d) Vous l’entraînez très progressivement à faire face à des situations de ce type.

10. Vous voulez vous remettre à l’instrument de musique que avez négligé dans votre enfance.

a) Vous vous y attelez chaque jour, pour des exercices.
b) Vous choisissez d’abord des morceaux à votre portée.
c) Vous vous y mettez seulement quand vous en avez envie.
d) Vous choisissez des morceaux difficiles, que vous finissez par maîtriser.

Calculez votre QE:
  • Q1: Toutes les réponses sont bonnes, sauf D, qui montre que vous êtes inconscient de vos réponses sous stress. A=20, B=20, C=20, D=0
  • Q2: B est la meilleure réponse. Vous savez utiliser les crises pour en tirer le meilleur parti. A=0, B=20, C=0, D=0
  • Q3: A est la meilleure réponse. La volonté d’élaborer un plan est preuve de self-motivation. A=20, B=0, C=0, D=0
  • Q4: C est la meilleure réponse, un signe d’optimisme, de persévérance et d’imagination. A=0, B=0, C=20, D=0
  • Q5: C est la meilleure réponse. Vous êtes très clair sur ce qui est socialement permis au sein de l’entreprise. A=0, B=0, C=20; D=0
  • Q6: D est la meilleure réponse. Vous êtes capable tout à la fois d’empathie et de calmer la situation en modifiant les points de vue. A=0, B=5, C=5, D=20
  • Q7: A est la meilleure réponse. 20 minutes sont physiologiquement nécessaires pour que corps et cerveau se calment et redeviennent cool. A=20, B=0, C=0, D=0
  • Q8: B est la meilleure réponse. Le travail en groupe est plus créatif si l’harmonie règne. A=0, B=20, C=0, D=0
  • Q9: D est la meilleure réponse. Vous ne placez pas les gens devant des défis qu’ils sont incapables de relever. A=0, B=5, C=0, D=20
  • Q10: B est la meilleure réponse. Vous savez mêler apprentissage et plaisir, ce qui donne les meilleurs résultats. A=0, B=20, C=0, D=0

Faites votre total…

Avec 200 points, vous avez un QE maximum. Avec 100 points, vous avez la moyenne. En dessous, vous avez du chemin à faire.

Blog 2

Le modèle de Goleman :

Inspiré par les travaux de Salovey et Mayer, il réalise ses recherches et fait intervenir 4 concepts :

  1. Conscience de soi : capacité à comprendre ses propres émotions, les identifier et les utiliser pour prendre une décision.
  2. Maîtrise de soi : maitriser ses émotions et s’adapter face à une situation concrète.
  3. Conscience sociale : capacité à repérer et à réagir aux émotions d’autrui.
  4. Gestion des relations : capacité à influencer autrui en visant leur développement mais aussi à mieux gérer les conflits.

Mettez en pratique ces 4 piliers pour développer votre intelligence émotionnelle :

1. Nommer vos émotions : il est essentiel de pouvoir reconnaitre les émotions lorsqu’elles se manifestent. Les principales émotions sont la joie, la tristesse, la peur et la colère. Ces émotions sont plus larges car elles s’expriment avec différentes intensités.

Cliquez ici pour le tableau des émotions. Celui-ci  vous permet d’approfondir les émotions et leurs ressentis ainsi vous aurez une conscience plus aigüe de vous-même en apprenant à nommer précisément ce qui se passe en vous.

attitudes

2 . Observer vos comportements pour développer votre intelligence émotionnelle. Il faut prendre le temps de s’observer, s’écouter et comprendre comment on réagit dans une situation ou dans une autre et si ça varie en fonction d’autrui. Une émotion se manifeste par un comportement et une réaction. Ainsi vous découvrirez votre mode de fonctionnement en pouvant anticiper vos réactions et en choisissant la réaction la plus appropriée à la situation.

3. Faire preuve d’empathie envers autrui : l’intelligence émotionnelle c’est également être en mesure de connaitre et de gérer les émotions d’autrui. Cela suppose une écoute attentive de l’entourage. Vous serez attentif par exemple aux ressentis, aux paroles, aux comportements. Cela conduit à une meilleure relation.

4. Exprimer vos émotions : même si cela peut être difficile cela permet de développer l’intelligence émotionnelle car vous allez les contrôler et de plus en les exprimant, votre interlocuteur aura tendance à se dévoiler, à exprimer ses propres émotions.

Quelle est votre émotion en ce moment ? Partagez la dans les commentaires.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Article Céline Scholl

 

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Mettez en pratique l’intelligence émotionnelle dans votre couple et découvrez d’autres outils pour Créez des relations de couple épanouissantes.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !