Archives du mot-clé PNL

Vos possibilités sont illimitées

Je vous présente dans cet article le livre « Pouvoir illimité » d’Anthony Robbins. Cet article est un peu plus long que d’habitude étant donné qu’il était à la base destiné à un autre blog.
 
Livre Pouvoir illimité
 
Dans ce livre, Anthony Robbins vous explique comment changer de vie en utilisant correctement votre cerveau.
 
Des exercices simples vous permettront de modifier vos croyances, vos comportements et de développer plus de confiance en vous et d’aisance dans vos relations avec les autres.
 
Ce livre vous permet de prendre conscience du caractère illimité de vos possibilités et de votre capacité à améliorer votre vie.
 
C’est est un véritable mode d’emploi de la réussite.

 

« Pouvoir illimité » est un livre qui parle de changement et de réussite. Vous apprenez quelles sont les étapes, les caractéristiques, les croyances et les clés de la réussite.
 
La réussite est la possibilité de se développer sur le plan affectif, social, spirituel, psychologique, intellectuel et matériel, tout en apportant quelque chose de positif aux autres.
 
Le modèle n’est donc pas la pure compétition mais un rapport gagnant / gagnant.
 
Vous découvrirez tout au long de la lecture que la réussite est un processus, un mode de vie et non un résultat à atteindre.
 
L’outil proposé dans ce livre est la programmation neurolinguistique (PNL).
 
De quoi s’agit ?
 
La PNL a été mise au point dans les années 1970 par Richard Bandler et le Dr John Grinder.
 
Cette méthode part de la présupposition que nous avons tous le même système neuronal. Nos actes, nos comportements dépendent de la façon dont nous contrôlons notre système nerveux.
 
La description officielle de la PNL est « l’étude de la structure de notre expérience subjective ». Pour le dire plus simplement, il s’agit d’une méthode qui vous apprend à penser et à communiquer plus efficacement avec les autres et vous-même.
 
La PNL attache beaucoup d’importance à la modélisation. Étant donné que nous avons tous le même système neurologique, nous pouvons prendre comme modèle les personnes qui réussissent.
 
Pour réussir dans un domaine, vous devez donc trouver une personne qui a réussi avant vous et « imiter » ses comportements, sa façon de penser, sa posture (son non verbal), son ton de voix, … Vous allez vous transformer en détective pour découvrir la manière dont elle organise sa pensée. Cette méthode d’apprentissage est utilisée par les enfants qui imitent leurs parents et posent beaucoup de questions pour apprendre. Il s’agit de reproduire en améliorant.
 
Pour Anthony Robbins, la clé de la réussite est la capacité à prendre exemple.
 
Toute la première partie du livre est consacrée à « l’imitation ».
 
La seconde partie vous invite à la souplesse, à vous adapter et à changer de perspective. Un problème peut être une chance.
 
 

Les 7 caractéristiques qui mènent à la réussite :

Continuer la lecture de Vos possibilités sont illimitées 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pourquoi perdons-nous confiance ?

Lors de la formation assertivité du mois de mars, les participants ont relevé plusieurs croyances dans notre société qui induisent des comportements inappropriés et une perte de confiance en soi.

Une  « croyance »,  c’est une conviction que l’on a sur soi, les autres, le monde sans avoir la preuve que c’est vrai.


Voici quelques exemples :

  •  « On a rien sans rien. »
  • « Il faut être fort. »
  • « Il faut travailler pour réussir. »
  • « Je dois prouver que je suis capable. »
  • « Le temps c’est de l’argent. »
  • « Je dois faire plaisir. »
  • « Il faut montrer une bonne image. »

 

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises croyances.  Il est important d’être attentif à l’effet qu’elles provoquent sur nous.

La croyance  « je ne dois pas faire d’erreur, je dois être parfait(e) » peut être terriblement limitante pour  notre confiance en nous. On évite de passer à l’action pour éviter de faire des erreurs. On n’ose pas et notre confiance diminue. Du coup, on est pas tellement fier de soi et l’estime diminue également..

Comment se libérer de nos croyances ?

La première chose à faire est de les identifier. Un article est consacré à ce sujet sur notre blog créativité. Je vous propose également dans cet article la méthode « The work » de Katie Byron pour transformer vos croyances.

Voici un autre exercice, inspiré de la PNL , pour vous aider à vous libérer de vos croyances et atteindre vos objectifs :

  • Choisissez un projet pour lequel il est important que vous ayez confiance en vous. Désignez un endroit dans la pièce qui représente ce projet (pour que cela vous paraissent plus concret vous pouvez choisir une chaise ou écrire le nom du projet sur un papier et le déposer à l’endroit choisi). Placez vous à cet endroit. Vous allez maintenant penser à votre projet et vivre la situation en étant attentif à ce que vous ressentez (vos peurs, vos doutes). A quel endroit de votre corps se manifestent les tensions ?
  • Identifiez les croyances qui vous empêchent d’avoir confiance en vous pour ce projet. Posez-vous les questions suivantes :« Qu’est-ce que je risque ? »; « Quel est l’obstacle ? »; « Qu’est-ce qui est si important pour moi et que je veux préserver ? »; « Quelle est l’intention positive de ma croyance ? »
  • Quand vous avez identifié l’obstacle et l’intention positive, changez d’endroit. Et demandez-vous : « Que dois-je croire pour avoir davantage confiance en moi dans cette situation ? »
  • Formulez votre nouvelle croyance.
  • Quittez l’endroit où vous êtes et placez-vous à un troisième endroit où vous ressentez pleinement la confiance en vous. Les pieds bien ancrés dans le sol, centrez-vous, soyez présent et accueillez les croyances liées à la confiance dans tout votre corps.
  • Restez dans cet état en respirant profondément la confiance en vous. Tout en gardant les mêmes sensations, faites un pas pour avancer vers votre projet. Avancez doucement vers votre projet et amenez cet état et vos nouvelles croyances dans votre projet.
  • Que ressentez-vous ? En quoi cela change votre vécu ? Notez les résultats. Pour augmenter les résultats, refaite cet exercice plusieurs fois.

 

formation confiance en soi

Si vous souhaitez être accompagné pour vous libérer de vos croyances et acquérir les bases d’une saine confiance en vous, je vous invite à me contacter pour un accompagnement individuel ou rejoindre la formation confiance en soi

Cindy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment utiliser les ancrages pour augmenter votre confiance ?

Vous avez été nombreux à apprécier l’article au sujet de l’ancrage dans notre blog précédent.

Étant donné qu’il s’agit d’une technique très efficace pour augmenter sa confiance en soi, j’ai pensé qu’il serait intéressant d’en garder une trace sur ce blog. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le lire, je vous invite vivement à tester les deux expériences proposées.

David, formateur-coach et sophrologue, nous explique ce qu’est un ancrage et comment le mettre en pratique pour améliorer votre qualité de vie.

« Une des premières choses qu’on vous apprend, quand vous suivez des cours de programmation neurolinguistique, c’est la technique de l’ancrage.

Beaucoup de gens connaissent l’expérience de Pavlov qui aimait à faire saliver un chien.

Pour être plus précis, lorsqu’il apportait à manger au dit canin, notre savant faisait tinter une clochette.
Si bien que le toutou associait le carillonnement au repas et salivait en attendant sa nourriture.

Donc, au début il y avait un stimulus visuel (la viande) associé à un stimulus auditif (la cloche), lui-même associé à une réaction kinesthésique (la salivation).
Ce qui donne : V+A=k.

Ensuite, après moult stimuli V+A=k, notre cher professeur supprime la viande et dès que le chien entend la clochette, il se met à saliver automatiquement. Ce qui donne : V=K.

On pourrait se dire qu’ils sont bien bêtes ces toutous, si nous ne réagissions pas exactement de la sorte.

Rappelez-vous votre premier slow, l’odeur de chez votre grand-mère, la vue de la photo de votre petit garçon…
Nous sommes, nous aussi, sensibles à ce genre d’empreintes automatiques.
Notre cerveau code l’émotion à un stimulus visuel, auditif, kinesthésique, olfactif ou gustatif.

Ce qui fait que quand notre patron fronce les sourcils, il nous rappelle, inconsciemment, notre papa qui  nous grondait.
Ce qui fait aussi que quand vous devez prendre la parole en public, vous êtes tendu comme quand vous deviez lire un poème devant toute la classe.
C’est aussi pour cela que certains lieux représentent,  pour nous, quelque chose de spécial.

Ce qui est bien avec notre cerveau, c’est qu’on peut aussi le reprogrammer : coder volontairement des stimuli positifs.

Faites une petite expérience :

Rappelez vous un souvenir particulièrement agréable, revivez le au travers de vos yeux : voyez ce que vous voyez alors, sentez ce que vous sentiez à l’époque, entendez les sons, bruits et paroles, ressentez lez émotions que vous ressentiez durant cette expérience.

Une fois que vous êtes replongé entièrement dans ce moment, touchez-vous le bras ou la main d’une certaine façon.

Maintenant, pensez à quelque chose d’ordinaire, votre numéro d’immatriculation, de téléphone, votre liste de courses …

C’est ce qu’on appelle un état séparateur.

Ensuite, fermez les yeux et touchez vous le bras ou la main de la même manière que précédemment.
Si  vous avez fait les choses correctement, vous devriez ressentir, au moins, une partie de l’émotion de l’expérience plaisante. Sinon, recommencez.

Bon, super, maintenant vous pouvez revivre un souvenir agréable autant de fois que vous le voulez pour le même prix.

Qu’est-ce qu’on pourrait faire d’encore plus fort ?


Rendez-vous sur Hellocoton !