Ecrire un livre avec le Mind Mapping

Publié par Cindy le

Interview de Xavier Delengaigne

Xavier est consultant/formateur en management de l’information. Il est également l’auteur  ou coauteur de plusieurs livres sur la veille, le mind mapping et les communications électroniques.

Si vous ne connaissez pas le Mind Mapping, je vous invite à commencer par l’article « Qu’est-ce que le Mind Mapping ? »

Tu as écrit plusieurs livres. As-tu utilisé le Mind Mapping pour écrire tous tes livres ? L’as-tu utilisé à chaque fois de la même manière ?

J’ai effectivement rédigé tous mes livres à l’aide d’un logiciel de mind mapping en (l’occurrence MindManager). J’ai écrit 18 livres sur des thématiques variées : mind mapping, veille, communication web.

Un auteur met environ 450 heures pour rédiger un livre de 200 pages. Personnellement, je réalise un livre de 200 pages en 150 heures grâce au mind mapping.

Pour mes premiers livres, j’utilisais le mind mapping de façon assez basique pour  :

  • générer les idées,
  • bâtir le plan.

Ensuite, j’ai commencé à rédiger directement dans le logiciel de mind mapping à l’aide des notes.

Par la suite, j’ai amélioré mon système d’organisation :

  1. Je trouve une idée de livre,
  2. je réalise un brainstorming sur le sujet.
  3. je réalise une veille sur le sujet à l’aide de flux rss
  4. je centralise les ressources collectées dans un logiciel en l’occurrence evernote.
  5. je bâtis mon plan à l’aide d’une arborescence
  6. j’importe les ressources collectées dans ma carte pour les synthétiser
  7. je rédige directement dans ma carte
  8. j’exporte ma carte dans un traitement de texte.
  9. je corrige mon texte.

image cerveau et livres

Lorsque tu as un projet de livre, pour quelles étapes utilises-tu le Mind Mapping ?

J’utilise le mind mapping pour de nombreuses étapes :

  • phase d’idéation : le mind mapping est très utile pour explorer un sujet,
  • phase du plan : pour bâtir le plan :
  • phase de rédaction : je rédige mes paraphes à l’aide de sous branches, puis je les intègre dans des notes. Je bascule dans un traitement de texte pour réaliser la correction : orthographe, grammaire. Le mind mapping est en effet très bon pour obtenir un vue globale du livre.

Par contre, vous devez ensuite vous focaliser sur les détails pour corriger votre texte.

Quels sont les avantages d’utiliser le Mind Mapping pour écrire ?

Le mind mapping apporte de nombreux avantages :

  • Générer des idées facilement
    vous ne restez pas figer devant une page blanche. En effet, le mind mapping permet de générer plus facilement des idées grâce à deux effets :
  • l’amorce : mettre un mot clé par branche permet en effet d’amorcer votre cerveau,
  • la catégorisation : créer des catégories permet à votre cerveau de générer des idées présentes dans les catégories, structurer votre pensée. rédiger tout en suivant votre cheminement de pensée; En effet, votre pensée est plus ou moins chaotique : vous subissez des sauts de pensée.
  • Obtenir un plan par émergence
    Bien souvent, vous obtenez un plan assez simplement : vous regroupez les idées et votre plan apparaît.
  • Disposer d’une vue globale.

Bien souvent pour un texte long comme un livre, vous pouvez facilement vous perdre dans les détails. Le logiciel de mind mapping vous permet à chaque fois de vous raccrocher à la structure.

image livres

Quels logiciels utilises-tu pour l’écriture d’un livre ?

Pour rédiger entièrement un livre j’utilise les logiciels suivants

  • Un lecteur de flux RSS : Feedly
    Il me permet de poser une surveillance sur certains sites afin d’alimenter mon livre en ressources web.
  • Un carnet de notes virtuel : Evernote
    Il me permet de capitaliser les informations collectées sur le web
  • Un logiciel de mind mapping : MindManager
    Il m’aide à générer des idées, à structurer le livre à l’aide d’un plan et à rédiger le livre.
  • Un traitement de texte : Word/OpenOffice. Un traitement de texte me permet de corriger mon texte. Je réalise également les jonctions de paragraphes. En effet, rédiger en mode mind mapping aboutit à un texte très structuré. Vous devez souvent ajouter des connecteurs logiques pour matérialiser les relations entre les phrases.
Dans quels autres domaines utilises-tu le Mind Mapping ?

J’utilise le mind mapping dans la plupart des domaines. Par exemple, lorsque je rédige un livre, j’utilise également le mind mapping pour gérer le projet de livre c’est à dire pour suivre notamment les phases : acceptation du projet par l’éditeur, correction etc. Toutefois, le mind mapping n’est pas fait pour tout. J’utilise également d’autres outils et ou méthodes comme la méthode GTD, le kanban etc.

Carte réalisée par Xavier Delengaigne pour répondre à mes questions.

Pour aller plus loin :

 

Vous pourriez aussi être intéressé par les articles :

Enregistrer

Catégories : Mind Mapping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *