Les règles de base pour créer vos Mind Maps

Publié par Cindy le

Vous êtes nombreux à avoir regardé les vidéos sur le Mind Mapping.

Je reçois chaque jour des compliments et des commentaires positifs au sujet de ces vidéos et je vous en remercie.

Quelques personnes m’ont demandé si je pouvais mettre les règles du Mind Mapping par écrit.

Petit rappel de ce qu’est le Mind Mapping :

Une « Mind Map» est une représentation graphique composée de mots, de couleurs et d’images disposés selon une structure arborescente. Les idées principales irradient comme des branches en provenance d’un thème central. Chacune des branches devient elle-même le centre d’un nouveau rayonnement d’idées.

C’est une méthode qui a pour objectif de structurer et/ou faire émerger l’information.

C’est à la fois un outil d’analyse (comprend des détails) et un outil de synthèse (vue d’ensemble).

Et voici les règles de base :

  • Placez votre feuille en paysage. De préférence une feuille non lignée ou quadrillée. 
  • Écrivez le thème au centre de la feuille en lettres capitales. Illustrez-le par une image. Utilisez au moins 3 couleurs différentes. Un mot peut être transformé en image en lui donnant du relief. 
  • Dessinez des branches principales qui partent du thème central (le trait doit être épais pour créer une hiérarchie). Changez de couleur pour chaque branche principale. 
  • Sur chaque branche notez un mot clé en gros caractères. Le mot clé doit être écrit sur la ligne de façon horizontale. La ligne ne doit pas dépasser le mot.  La difficulté réside souvent dans le choix des mots clés. Les mots clés expriment une et une seule idée à la fois. Le but est d’économiser les mots. Utilisez de préférence des mots courts (plus facile à mémoriser). Écrivez de préférence le mot en entier. Évitez les articles (le, la, des, …) qui n’apportent aucune information supplémentaire et les négations (pas, …). Le cerveau droit ne comprend pas la négation. Utilisez une forme positive.
    Privilégiez des mots concrets c’est-à-dire des mots qui se rattachent aux sens (vue, ouïe, odorat, …), des verbes, des actions concrètes, des mots qui évoquent une image mentale (vous pouvez facilement les visualiser). Ne vous inquiétez pas de la structure au début, elle viendra naturellement par association à votre thème central. Si vous le souhaitez, commencez votre carte au crayon noir afin de pouvoir modifier votre structure. Ajoutez les couleurs par la suite.
     
  • Tracez les sous-branches qui découlent des branches principales dans un trait plus fin en utilisant la même couleur. Les lignes doivent être reliées. Notez les mots clés dans un caractère plus petit. 
  • Observez votre carte et cherchez les connections. Utilisez des flèches, des codes, des couleurs pour établir des connexions entre et au sein des branches. Vous pouvez également entourer une branche afin que celle-ci devienne une image vivante. 
  • Créez une carte agréable à regarder. Ajoutez des dessins, des couleurs, … Amusez-vous pendant la création de votre carte, cela stimulera d’avantage votre mémoire. Faites la chasse à vos croyances limitantes : tout le monde est capable de dessiner. Le but n’est pas de gagner un concours de dessin. Quelques dessins élémentaires suffisent. Le principal est de créer des associations d’idées. Pour améliorer vos dessins, il existe des cours en ligne.Comme celui de Cyril Maitre « Dessins pour la pensée visuelle »(réduction offerte aux clients Nomadity).
  • Gardez un espace suffisant pour noter de nouvelles idées. Ajoutez une branche vide et votre cerveau aura envie de la compléter. 
  • Si vous êtes en panne d’idées pendant la création de votre carte, mettez-la de côté et faites autre chose. Reprenez votre carte plus tard, les idées surgiront d’elles mêmes. Une autre technique est de se déconnecter du contenu en y ajoutant des éléments visuels. 
  • Entraînez-vous !

 

Cindy Theys http://www.nomadity.be

Je viens de terminer votre formation en ligne sur le Mind Mapping et je tenais absolument à vous féliciter et vous remercier. Cet outil est FORMIDABLE ! Je l’utilise au quotidien tant au niveau de la gestion de mon temps, la gestion de mes projets et même avec mes enfants ! Sandrine

Vous aussi vous voulez organiser vos projets avec efficacité ? Découvrez la formation Mind Mapping.

Cindy

Enregistrer

Catégories : FormationsMind Mapping

24 commentaires

Cyril du blog apprendre-vite-et-bien.com · 23 janvier 2012 à 16 h 40 min

Bonjour Cyndi.

Voici un très bon article pour débuter ou se remémorer les fondamentaux du mind mapping.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, j’ajouterai juste qu’il existe des outils informatiques gratuits comme freemind ou mieux imindmap. Il est aussi possible d’utiliser les mind maps sur iPhone, iPad et autre appareils électroniques avec des logiciels comme l’excellent iThought.

Cela rend le mind mapping évolutif et interractif (même si l’on perd la partie dessin et créativité de la version manuelle).

Bonne continuation.

Cyril

Cindy · 23 janvier 2012 à 17 h 41 min

@Cyril du blog apprendre-vite-et-bien.com – Bonjour Cyril.

Merci pour ton commentaire.
Effectivement, il existe de nombreux logiciel.
Personnellement, je préfère le crayon et le papier 😉
Pour mes présentation pro, j’utilise imindmap que je trouve plus agréable visuellement que les autres. Au niveau des logiciels gratuits, je préfère Xmind à freemind.

Cindy

madaoui · 2 mars 2012 à 13 h 36 min

merci cindy

Marco Bertolini · 7 juin 2012 à 12 h 34 min

Hello Cindy,

Bravo pour cet article très clair et pour cette jolie mindmap qui rappelle en toute simplicité les règles de base du mndmapping.

Du beau boulot 😉

A bientôt,

Marco.

    Cindy · 7 juin 2012 à 12 h 47 min

    Merci, Marco !

souhila · 17 août 2012 à 5 h 31 min

bonjour cindy,merci pour les explications;qui sont claires et nettes

Danler · 27 octobre 2012 à 13 h 37 min

Bonjour

Je souhaite initier mes élèves au Mind Mapping et cette présentation me semble adaptée. Puis-je l’utiliser ?

Merci pour toutes ces informations.

Serge

    Cindy · 27 octobre 2012 à 15 h 55 min

    Bonjour Serge,

    Oui, l’information est faite pour être partagée. 😉

    A bientôt,
    Cindy

Betty · 6 février 2013 à 20 h 33 min

bonjour et merci ,

je suis en train de réaliser que je peux avancer désormais dans mon quotidien en toute tranquillité ..je t’attendais .
merci , c’est très conviviale .

Betty

    Cindy · 6 février 2013 à 20 h 56 min

    Super, Betty ! Je suis ravie que mes partages puissent t’aider 🙂

Liloulavraie · 17 février 2013 à 9 h 58 min

Bonjour Cindy

J’ai beaucoup apprécié votre vidéo qui plante bien le décor et explique de façon simple et très claire le principe. Ce post au -dessus rappelle bien les principales idées.
Dès demain, je tente de diffuser un compte rendu de réunion sous forme de carte heuristique : on verra quelles seront les réactions car je ne suis pas certaine que ça parle à tout le monde…
Je suis assistante de direction et je pense que cette méthode peut aider pour plein de choses (ordres du jour, compte rendu, suivi de projets, etc.)
Y a t-il des méthodes particulières pour les compte rendus ??
Merci pour ce partage

    Cindy · 19 février 2013 à 2 h 06 min

    Bonjour,

    Pour les comptes rendus, je vous suggère de partir de l’ordre du jour de la réunion. Le compte rendu doit donner une idée de ce qui a été discuter et surtout du plan d’action : qui, quoi, quand… Il n’y a pas vraiment de structure spécifique. Bonne réunion !

    Cindy

Gemilou Gem · 4 mars 2013 à 23 h 52 min

Interessant ton article Cindy , je te souhaite bon vent
Gemilou Gem Articles récents…Trouver des informations sur une personne, un produit ou une entrepriseMy Profile

Cath · 7 juin 2013 à 16 h 17 min

Merci beaucoup Cindy pour se petit rappel. Pour ma part, j’ai mis en pratique très vite avec IMindmap, j’ai trouvé cela génial. Je vous souhaite une très bonne continuation.

Cath

Kassim · 4 juillet 2013 à 19 h 30 min

Article très important et approprié pour quelqu’un comme moi engagé pour la première fois dans l’expérience de cette technique d’analyse et de créativité très répandue aujourd’hui .
J’ajoute ce commentaire pour vous exprimer toute ma gratitude pour ce précieux partage. Encore bravo .

Evelyne · 9 octobre 2013 à 17 h 42 min

Bonjour Cindy,

Je trouve ce principe très chouette et pour moi c’est tout récent.
Pourrais-tu me donner des exemples ou des explications pour la création d’une carte pour la vie de tous les jours, pour le quotidien en dehors de notre job.
D’avance je te remercie.

    Cindy · 10 octobre 2013 à 4 h 50 min

    Bonjour Evelyne,

    Beaucoup de choses sont possibles au niveau de la vie quotidienne.
    Personnellement, je l’utilise pour organiser mes déménagements, mes voyages. Tu peux aussi l’utiliser pour organiser un événement : un anniversaire, un mariage, une communion…
    Certains font des listes de courses, des recettes, le contenu de leurs armoires ou la répartition des tâches ménagères pour les membres de la famille.
    Il n’y a aucune limite à l’utilisation du Mind Mapping 😉

PIONNIER · 23 juillet 2014 à 15 h 51 min

Merci bcp pour toutes ces infos.
Je suis prof et je vais utiliser vos conseils avec mes élèves

Etienne

    Cindy · 23 juillet 2014 à 16 h 25 min

    Génial, Etienne. Le Mind Mapping est souvent très apprécié en cours 😉

salam · 9 avril 2015 à 21 h 59 min

bonsoir

merci pour ce que vous faite qui est de grande qualité pedagogique

Salomon · 16 mars 2016 à 7 h 28 min

Bonjour. Merci pour ce résumer gratuit. Ça change de tout ceux qui vendent leurs infos. Cependant il me semble que vous avez oublié de parler du sens de lecture. Par exemple si on suit le sens des aiguilles d’une montre. Quand on arrive sur la gauche, on lit d’abord les sous branches du haut ou du bas? Cat pour moi j’ai choisi de lire en premier les sous branches du bas ce qui me paraît plus naturel. Mais j’ai vu sur plusieurs mind map qu’il fallait commencer par les sous branches du haut.

    Cindy · 16 mars 2016 à 21 h 46 min

    Merci. Je vends aussi ma formation Mind Mapping et pour moi il est normal de vendre des infos. Mais je diffuse volontiers les infos de base. Ce sont des choses que l’on retrouve de toute façon sur internet et dans les livres.Un Mind Map se lit dans le sens des aiguilles d’une montre en commençant en haut à droite. Donc puisqu’on tourne quand on arrive à gauche, on commence par lire les infos du bas. C’est ce que font naturellement la majorité des personnes à qui j’ai enseigné le Mind Mapping. Il me semble que c’est aussi plus naturel. Mais l’un des avantages du Mind Mapping est que l’on peut commencer par n’importe quelle branche et ne pas forcément suivre d’ordre.

Etienne · 16 novembre 2016 à 12 h 46 min

Bonjour Cindy,

Un grand MERCI pour tous vos articles et vidéos très instructifs !

J’ai une question à propos de l’application du mind mapping à laquelle je n’arrive pas à répondre même après avoir lu le livre de Tony Buzan sur le sujet.

Je suis étudiant et je dois donc étudier de nombreux ouvrages théoriques, mais qui ont toujours une portée pratique, par exemple en économie. Il me faut donc être en mesure de bien pouvoir comprendre la théorie et la mémoriser pour ensuite pouvoir l’expliquer, notamment au cours de mes examens.
A cette occasion, on me demande aussi d’être précis dans le choix de mes mots pour définir les notions que j’aborde.

Par conséquent, j’ai tendance à ajouter beaucoup de mots sur ma carte pour être sûr de pouvoir me rappeler de comment est-ce que je peux définir et expliquer les tenants et aboutissants de mon concept. En conséquence, ma carte est surchargée de mots clés qui correspondent précisément à ce que je souhaite expliquer mais qui ne sont cependant pas toujours mnémoniques, comme le recommande Tony (il ne renvoie pas forcément à une image précise).
J’en viens presque parfois à aligner plusieurs mots sur la même branche ce qui est contraire à la règle d’utilisation de la mind map.

Ma question est la suivante:
Sachant que la mind map est une carte de concepts, devrais-je laisser de côté l’idée d’essayer d’expliquer les concepts et plutôt m’attacher à simplement mettre le nom du concept et des sous-concepts d’un cours avec quelques mots mnémoniques et images pouvant faciliter la hiérachisation, la visualisation et donc la mémorisation ? Si oui, j’imagine qu’il y a une part de confiance dans la capacité de son cerveau à être en mesure de récupérer les informations après la lecture pour pouvoir expliquer la notion avec des mots précis. Qu’en pensez-vous ?

J’envisageais peut-être d’écrire sur une feuille à côté les définitions de concepts ou tout autre information demandant plus d’explications mais je trouve ça un peu dommage de ne pas être en mesure de pouvoir me les rappeler grâce à ma mind map. Je me souviens que Tony disait que quelques mots clés peuvent être suffisant pour que notre cerveau parviennent à récupérer toutes les infos.

Je suis donc ouvert à toute solution !

MERCI infiniment Cindy

Etienne

    Cindy · 16 novembre 2016 à 16 h 57 min

    Bonjour Etienne,

    C’est une question qui va intéresser de nombreuses personnes.
    Je fais actuellement une nouvelle série de vidéos « 3 étapes pour apprendre et mémoriser ». Pour la recevoir, il suffit d’être inscrit au blog. Je propose de réfléchir à cette question et d’y répondre dans la vidéo 4 (questions/réponses) qui devrait être en ligne dans une bonne semaine.

    A très bientôt,
    Cindy

Répondre à Liloulavraie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge