Un autre regard sur le trouble de l’attention

Publié par Helene le

Combien de fois la problématique du trouble de l’attention, avec ou sans hyperactivité a-t-elle été abordée comme étant le constat d’un handicap au sein d’un groupe d’élèves?

Tantôt, l’un va prendre la parole de manière incontrôlée et à propos de tout et de rien, tantôt, il semblera avoir oublié ce qu’on vient de lui dire, ou encore, il nous surprendra parfois par une constatation venant d’on ne pas trop bien où… Ces difficultés rencontrées dans les classes, mais aussi à la maison par de nombreux parents, sont bien connues dans le monde de l’éducation.

shutterstock_149280356

Généralement dépourvus face à un enfant ou un adolescent qui présente ce trouble de l’apprentissage, parents et enseignants cherchent alors de l’aide pour l’encadrer. Et assez fréquemment, en raison de la compréhension classique du TDAH, ils sont orientés vers une approche traditionnelle d’intervention : soit un traitement médicamenteux permettant de compenser le dérèglement neurochimique du cerveau, soit un traitement comportemental visant à établir avec l’enfant un système d’objectifs/récompenses qui devrait le mener à prendre de bonnes habitudes.

Dans son ouvrage « Le TDAH, une force à rééquilibrer », paru aux éditions du CRAM en 2014, Diane DULUDE, titulaire d’un doctorat en psychologie, propose une vision alternative de cette problématique. Se basant sur des années d’expériences, des échanges de pratiques avec une équipe de médecins, de neuropsychologues et d’orthopédagogues, elle nous invite à percevoir ce trouble de l’apprentissage avec un autre regard, positif et porteur d’espoir.

tdah-dulude-cover

Selon l’auteur, le TDAH n’est pas uniquement à l’origine de multiples difficultés mais, il présente aussi pour le jeune une grande force à exploiter au quotidien.  En effet, ses frontières interpersonnelles étant extrêmement souples, le jeune confronté au TDAH éprouve effectivement des difficultés à définir le concept de soi et à s’estimer.  En faire une force, c’est notamment  réaliser que ce jeune va pouvoir mettre à profit sa sensibilité et sa facilité à percevoir une atmosphère, c’est constater et prendre en considération sa facilité à se décentrer et être créatif, c’est aussi lui permettre de prendre conscience de sa faculté  de penser par images,…

être heureux

Ce livre, à mettre dans toutes les mains des spécialistes, éducateurs, enseignants et parents, décrit une méthode innovante de manière claire et agréable. Diane DULUDE y propose des moyens concrets et efficaces pour aider un jeune confronté au TDAH à prendre confiance en lui, en ses capacités et à s’estimer. Une véritable bouffée d’oxygène !

Article Hélène Cocriamont

Découvrez aussi des outils pratiques pour découvrir vos forces et dépasser les troubles d’apprentissage dans la formation apprendre à apprendre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge