Peut-on utiliser le mandala comme outil d’apprentissage?

Publié par Helene le

Le mandala est présent depuis les temps les plus anciens dans toutes nos cultures. Qu’il soit l’expression de la nature ou de la créativité de l’homme, ses bienfaits sont connus et bien réels : il est un support idéal pour nous détendre, nous recentrer et aussi, pour canaliser l’énergie qui nous anime.

Mandala sur toile, peinture, dorure et collage - Hélène Cocriamont

Mandala – Ln6th

Partant de ce constat, peut-on envisager d’utiliser ce schéma centré comme outil performant pour apprendre?

Tout à fait!

En amont, se laisser porter par la simplicité d’un coloriage pour évacuer tout stress…

Avant de commencer une tâche d’apprentissage, que cet apprentissage ait lieu dans une classe, pour un élève en âge scolaire, mais aussi dans un auditoire,  un kot ou un bureau, pour les étudiants ou adultes en formation, le mandala est un moyen évident pour évacuer le stress!

Face à une nouvelle matière à apprendre, face à une période d’examens (CEB, CE1D, Brevet des collèges, BAC, blocus universitaire, défense de thèse… et la liste est encore longue), face à une préoccupation non liée au sujet d’étude qui nous préoccupe, on peut très vite se disperser mentalement et il est parfois difficile de se concentrer pour aller droit vers les objectifs que l’on souhaite atteindre.

Quelques minutes de coloriage suffisent pour nous amener à cette sensation de recentrage nécessaire avant de se mettre à effectuer une activité intellectuelle.

L’astuce est de disposer d’une réserve de mandalas à colorier, d’une plumier bien garni (de crayons, feutres et marqueurs), histoire que ce soit là, à disposition, juste quand vous en éprouvez le besoin.

Analyser, comprendre, synthétiser et mémoriser grâce à un schéma centré cognitif

Un schéma offre une alternative à l’apprenant face à une matière structurée de façon linéaire. C’est bien connu! Les cartes mentales sont d’ailleurs un exemple parfait pour illustrer ce propos.

Alors qu’avec le mind mapping on va pouvoir notamment laisser libre cours à ses idées pour créer des liens et développer des notions à apprendre, l’objectif du mandala est légèrement différent. En effet, à partir de sa structure simple, un point central et une limite, on peut définir 4 espaces : le centre, un contenu, une bordure clairement définie et tout ce qui gravite autour de cette bordure.

Au départ d’une notion spécifique (centre), on liste des informations élémentaires et on les lie graphiquement entre elles (des contenus organisés autour du centre), on marque la limite de ces notions (bordure) et, enfin, on les associe à d’autres notions porteuses de sens (tout ce qui gravite autour de la bordure).

Dans sa collection de livres « Graphismes et mandalas d’apprentissage », Armelle Géninet, enseignante et formatrice en gestion mentale,  met particulièrement bien cette méthode en avant. Elle parvient ainsi à transformer les notions élémentaires des apprentissages scolaires en vue globale, tout en impliquant les élèves dans l’apprentissage : quels contenus dois-je placer dans le cercle, quels sont les liens entre ces contenus, comment personnaliser mon mandala avec des couleurs qui me parlent?

Couverture du livre "Graphismes et mandalas d'apprentissage" d'Armelle Géninet

Armelle GENINET, « Graphismes et mandalas d’apprentissage – cycle 3 », RETZ, 2006.

Cette vue globale est non seulement, claire et agréable pour travailler mais aussi extrêmement efficace. En effet, contrairement aux synthèses plus classiques, ce sont les deux hémisphères cérébraux qui sont mis en action…

Quand arrive la sensation de dispersement face à une matière, le mandala peut donc s’avérer un outil efficace pour y voir plus clair…

A vos créations!

Article Hélène Cocriamont

 

 

Catégories : LivresMéthodes

2 commentaires

Olivia Bocq · 2 juin 2015 à 7 h 50 min

Je le teste sur mes schtroumpfs dès la rentrée! Merci Hélène !!!

LEFRANCQ COLETTE · 23 octobre 2018 à 15 h 37 min

Avec les enfants des classes maternelles dans le cadre des séances de psychomotricité , le MANDALA est pour nous un des outils pour accompagner , soutenir et entraîner TOUS les enfants et ceux qui présentent des difficultés et des troubles dans la construction progressive des PRAXIES…..Et pour travailler en collaboration avec l’équipe pédagogique et ainsi réfléchir sur une base théorique commune
Plaisir partagé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge