Partez à la découverte de la PhotoLecture

Publié par Sarah Racquet le

Avez-vous envie de vivre une nouvelle expérience en matière d’apprentissage ? Voici l’occasion d’améliorer votre efficacité de lecture tout en gérant et intégrant une grande quantité d’informations.

PhotoLecture (PhotoReading en anglais) est le terme proposé par Paul Scheele [1] pour désigner la méthode qu’il a créée dans les années 80 et qui consiste à photographier mentalement une page écrite.

Si pour vous, lire consiste à commencer au premier mot d’un texte et à le déchiffrer lentement jusqu’à la fin, se forcer à voir tous les mots, à en comprendre le sens pour s’en souvenir, partez à la découverte de cette méthode qui va bousculer vos croyances. Adoptez un nouveau point de vue sur la lecture.

« Entrez dans l’inconnu. N’ayez pas peur. Soit le sol sera solide sous vos pas, soit on vous apprendra à voler ».

Pour cela, il faut vous détacher de votre besoin de tout retenir dès votre premier et unique passage, de votre côté perfectionniste et oublier l’angoisse de la performance.

La photolecture n’est pas une lecture telle que nous la connaissons et l’apprenons à l’école dès notre plus jeune âge. Cette méthode fait appel à l’ensemble du cerveau et sollicite donc des zones inutilisées lors d’une lecture conventionnelle.

1ere de couverture

Une méthode en 5 étapes

La méthode proposée par P. Scheele ne nécessite aucun prérequis particulier si ce n’est accepter de vivre des expériences nouvelles.

     1) La préparation : objectif et état d’esprit

Le lecteur commence par déterminer son objectif de manière claire à l’aide de quelques questions :

  • Quelle est la véritable raison pour moi de lire ce document ?
  • Quel est le niveau de détail dont j’ai besoin ?
  • Combien de temps vais-je consacrer à l’atteinte de mon objectif ?

Ensuite, il se place dans un état d’esprit idéal pour absorber une grande quantité d’informations visuelles nommé état de vigilance détendue. Pour y parvenir, l’auteur propose au lecteur une technique qui lui permet de fixer son attention sur un point situé à l’arrière du haut du crâne.

     2) La prise de vue : les grandes lignes

Après s’être préparé, le lecteur observe le document pour en connaître la structure générale (la table des matières, les titres et sous-titres, les caractères en gras, …) afin de décider de continuer à lire ou non suivant son objectif.

     3) La photolecture : vision périphérique

Quelques affirmations positives permettent de se mettre en condition :

  • « Je suis totalement concentré pendant que je photolis. »
  • « Tout ce que je photolis se grave dans mon esprit et reste à ma disposition. »

Vient alors le moment clé qui consiste à se placer en photofocus. Afin d’élargir son champ de vision, le lecteur imagine qu’un X relie les quatre coins du livre. Son regard s’adoucit, se détache des lignes écrites. Son attention se fixe sur les marges et les espaces blancs entre les paragraphes. Il est alors possible de photographier mentalement les pages du livre en les tournant à un rythme constant.

Une fois l’opération terminée, quelques affirmations positives peuvent faciliter l’intégration de toutes les informations et aider à les rendre disponibles dans le futur. Par exemple : « Je confie ces informations à mon corps et à mon esprit pour qu’ils les traitent et me les restituent. »

Méthode en 5 étapes

     4) La préactivation : 3 temps

Juste après avoir photolu, le lecteur parcourt le texte plus précisément pour en déceler les parties intéressantes (la table des matières, les titres et sous-titres, l’index, les parties de texte en caractère gras ou en italique, les encadrés, les schémas, …). Il recherche ensuite quelques mots clés qui retiennent son attention (20 à 25 pour un livre et 5 à 10 pour un article) et élabore des questions intéressantes qui lui donnent envie de trouver les réponses.

     5) L’activation manuelle : après une nuit de sommeil

Pour un résultat optimal, un temps d’imprégnation de 20 minutes à 24 heures est recommandé avant de passer à l’activation.

Après avoir revu les questions, le lecteur parcourt le document de manière active pour trouver les réponses. Il regarde les parties du livre qui l’attirent et prête attention aux indices visuels qui l’orientent vers certaines parties plus importantes que d’autres.

Puis, il lit en « survol » en laissant rapidement glisser ses yeux de haut en bas. Lorsque son attention est attirée, c’est le moment de plonger dans le texte pour lire une phrase ou deux et obtenir les informations recherchées.

Enfin, pour en conserver une trace écrite, le lecteur peut réaliser un Mind Map avec les principaux mots clés relevés au cours de la photolecture.

« Partez à la découverte de votre potentiel personnel en utilisant cette stratégie d’apprentissage puissante ».

Dans cet ouvrage, Paul Scheele met en avant les pouvoirs extraordinaires de notre cerveau. En traitant les mots comme des images et en adoptant une vision périphérique, il vous est possible de décupler vos facultés cognitives à traiter l’information ; témoignages de nombreux photolecteurs à l’appui.

Outre l’apprentissage détaillé de la méthode, l’auteur propose un ensemble d’exercices visant à développer et intégrer vos compétences en photolecture au quotidien.

Changez vos habitudes ! Explorez votre potentiel personnel en utilisant cette stratégie d’apprentissage puissante. Expérimentez de nouveaux comportements. Lâchez prise et faites confiance à votre esprit, vous affinerez votre pensée et gagnerez en temps et en efficacité.

Article Sarah Racquet


[1] Paul Scheele est le créateur de la PhotoLecture. Expert en PNL, en techniques d’apprentissage accéléré et dans le traitement préconscient de l’information, il est le co-fondateur de la société Learning Strategies Corporation (1981).


Vous souhaitez améliorer vos capacités de lecture, découvrez également :


1 commentaire

Carele Belanger · 23 février 2017 à 2 h 20 min

Pleins d’astuces super intéressantes!
Merci beaucoup.

Répondre à Carele Belanger Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge