Etape 16 : Limogne – Poudally (24 km)

Publié par Cindy le

16/08/2010

Réveil à 7h30.

Nous déjeunons avec d’autres pèlerins venant de Paris et de Nice. Ils font chaque année une semaine sur le chemin. Nous appelons un taxi en espérant qu’il nous ramène à Limogne afin de ne pas perdre de temps. Le monsieur que nous avons en ligne n’arrive pas à contacter son chauffeur. Nous n’avons pas envie d’attendre, nous partons à pied. Nous décidons de prendre la route pour aller jusqu’à Limogne. C’est plus long mais cela nous évite les cailloux.

Après quelques provisions à Limogne, nous reprenons le chemin à 10h30.

Nous croisons un monsieur très sympa qui est parti du Puy et va jusqu’au bout (Santiago ensuite Finistère et même plus loin). Quelle belle rencontre !

Cela me fait vraiment plaisir de retrouver l’esprit du chemin comme nous l’avions connu l’année passée. Xavier fait un bout de chemin avec lui. Ils marchent trop vite pour moi. La douleur fait place à la joie. L’étape est plus facile aujourd’hui. On dit pourtant que le troisième jour est le plus difficile physiquement.

Nous nous arrêtons à Bach pour manger. Il y a une aire de pique-nique en face de l’église. Une jeune pèlerine, Christelle, nous rejoint. Elle s’arrête au même gîte que nous ce soir.

Xavier perd la motivation vers la fin de l’étape. Les cailloux lui font trop mal aux pieds. Il me parle déjà d’abandonner. Il pense que nos chaussures ne sont pas adaptées au chemin. C’est possible. J’y ferai plus attention la prochaine fois. Les chaussures c’est ce qu’il y a de plus important. Nous avons acheté ses chaussures en 2008 pour aller au Canada. Je ne savais pas à ce moment là qu’il fallait les prendre une taille au dessus de la taille habituelle. Le pied gonfle jusqu’à une taille pendant la marche. Voici quelques conseils qui nous ont été donné par d’autres randonneurs : marcher 2 – 3h avant d’aller au magasin de chaussures, prendre tout son temps dans le magasin et essayer plusieurs paires, ne pas hésiter à y mettre le prix. L’année prochaine, j’investirai dans de meilleures chaussures.

Nous sommes contents d’arriver au gîte de Poudally.
Encore une fois c’est magnifique et nous sommes bien accueillis.
Nous dînons avec les autres pèlerins. Ambiance sympa et cuisine excellente !

Le site du gîte : http://www.poudally.com/
Le gîte de Poudally fait partie de l’association des Haltes vers Compostelle.
45 hébergeurs soucieux de préserver l’esprit du chemin se sont regroupés en association sans but lucratif. Le but de cette association est de préserver la tradition ancestrale  et permettre à chacun de vivre son chemin vers Compostelle dans le respect, la tolérance et la solidarité. Vous y trouverez un accueil chaleureux et des services adaptés aux marcheurs. Plus d’infos : http://www.haltesverscompostelle.fr/


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.