4 astuces pour nettoyer votre foie naturellement

Publié par Cindy le

Voici un article proposé par Suzie de chez Homeoanimo.

La médecine chinoise, la phytothérapie, l’aromathérapie et l’homéopathie s’occupent de votre foie.

Quand on s’intéresse aux alternatives naturelles pour la santé, il est difficile de tourner le dos à la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Cette pratique millénaire a encore énormément à nous apprendre grâce à son approche globale du patient qui met la prévention au centre de tout.

Or, pour la médecine chinoise, à chaque saison correspond un organe (on dit aussi fonction).

L’été correspond ainsi à la fonction cœur, l’automne à la fonction poumon, l’hiver à la fonction rein, et, vous l’aurez compris, le printemps est la saison qui correspond à la fonction foie.

Mais ne croyez pas que le foie soit au top de sa forme au printemps, bien au contraire. C’est justement la période de l’année ou le foie est le plus fragile et le plus susceptible de développer des pathologies. C’est donc le moment de prendre soin de lui. Et pour cela, les thérapies naturelles sont là, il n’y a plus qu’à piocher.

L’ordonnance foie de la médecine chinoise

On peut sans risque suivre les recommandations de la médecine chinoise, qui propose une véritable ordonnance alimentaires pour le printemps :

Choisir des légumes primeurs ; consommer des volailles et des poissons gras ; et surtout, privilégier les aliments de saveur acide.

L’acide est en effet intimement lié à la fonction foie.

Parmi les aliments de saveur acide on compte :

  • vinaigre
  • cidre
  • pain au levain
  • oseille
  • cornichons
  • groseille
  • rhubarbe
  • yaourt
  • agneau
  • poulet
  • pourpier

 

Écoutons nos grands-mères

Au temps où les supermarchés n’existaient pas, et où on ne pouvait pas manger de fraises en janvier, on devait se contenter de ce que les saisons nous offraient.

En hiver c’était donc le règne des courges, des choux et des conserves. Autant dire qu’au printemps, la moindre petite pousse verte était accueillie avec délectation.

Et comme la nature est bien faite, ce sont des plantes amères, qui sortent en premier de terre : Pissenlit, plantain, chicorée, roquette, cresson, radis noir

image pissenlit

Ça tombe bien : ces herbes amères stimulent la sécrétion de sucs digestifs et de bile, et permettent ainsi de désengorger le foie.

Les salades d’herbes amères sont donc à mettre au menu régulièrement de mars à juin.

 

La phytothérapie au secours du foie

Quand le foie a vraiment souffert des abus des mois d’hiver, notamment des excès d’alcool souvent associés aux périodes de fêtes, il est nécessaire de lui faire subir une véritable cure régénérante.

C’est donc le moment de faire des tisanes et décoctions avec les plantes les plus réputées pour leurs bienfaits au niveau hépatique.

  • Le chardon marie : son principe actif, la sylimarine, régénère les cellules du foie, endommagées notamment par les excès d’alcool.
  • Le desmodium : grâce à sa capacité à augmenter la résistance des cellules du foie, il est utilisé pour soigner les hépatites virales en complément des traitements médicamenteux.
  • La gentiane : de la racine de gentiane on tire plusieurs apéritifs amères dont la Suze. On peut aussi en faire une décoction à froid toute la nuit, à boire le matin pour stimuler un foie paresseux.
  • Les feuilles d’artichaut : un des composés de la feuille d’artichaut, la cynarine favorise la sécrétion de bile et réveille les foies endormis.
  • Le curcuma : cette plante « miracle » réduit l’inflammation en général, et hépatique en particulier. Idéal en complément des plantes nettoyantes et régénérantes.

 

L’aromathérapie pour une detox parfumée

Huiles essentielles et hydrolats sont aussi des outils de detox du foie efficaces et agréable d’utilisation, en voie externe ou interne.

Les hydrolats, qui sont des eaux de fleurs, ont l’avantage d’être sans danger, quel que soit votre âge et votre état de santé.

  • L’hydrolat de romarin à verbénone régénère et protège le foie. Il est idéal pour une cure de soutien hépatique au printemps.
  • L’hydrolat de lédon du Groenland régénère également le foie et peut aider à soigner une intoxication médicamenteuse ou alcoolique.

Pour consommer un hydrolat, il suffit de diluer 1 cuillère à soupe dans un litre d’eau, à boire tout au long de la journée.

Les huiles essentielles, elles, sont particulièrement concentrées en principes actifs et peuvent être hépatotoxiques si elles sont mal employées. Mais certaines d’entre elles ont aussi un fort pouvoir de guérison du foie.

C’est le cas du romarin à verbénone ou du lédon du Groenland, mais aussi de la livèche et du citron qui peuvent parfois être utilisées pour prévenir les dommages causés au foie par d’autres huiles essentielles.

Pour le régénérer massez la région du foie avec une goutte de chacune de ces trois huiles : romarin à verbénone, estragon, lédon du Groenland. (D. Festy)

L’homéopathie, la méthode douce

Cette médecine douce trop douce pour certains a ses détracteurs, mais elle est tout de même remboursée par la sécurité sociale en France ce qui est une belle preuve de confiance, non ?

Voici donc quelques solutions homéopathiques pour le foie :

  • Berberis vulgaris 6DH et Carduus marianus 6DH :  3 granules 3 fois par jour, pour nettoyer son foie après les fêtes et nettoyer son organisme des déchets accumulés.
  • Taraxacum : quand vous avez la langue chargée.
  • Chelodonium composé : 3 granules avant chaque repas pendant un mois pour un drainage hépatique de printemps.

Bien sûr, l’idéal est de rencontrer un bon médecin homéopathe qui vous fera une ordonnance sur-mesure pour le printemps.

Et les animaux dans tout ça ?

Nos compagnons à quatre patte eux aussi peuvent avoir besoin de nettoyer leur foie au printemps, et eux aussi ont droit aux médecines naturelles.

Attention ! Toutes ne sont pas forcément adaptées aux animaux.

Les huiles essentielles en particulier peuvent être dangereuses voire mortelles pour les chats et les furets qui n’ont pas la capacité de les éliminer comme les humains. Du coup elles s’accumulent dans leur organisme, en particulier le foie, et les empoisonnent.

Si vous utilisez pour vous ou votre maison des huiles essentielles, ne touchez pas votre chat avant d’avoir lavé vos mains, et ne le laissez pas entrer dans une pièce où des huiles essentielles sont diffusées.

L’homéopathie en revanche est particulièrement bien tolérée par les animaux, et est très appréciée de nombreux éleveurs et vétérinaires.

Quelle que soit la tactique que vous avez choisie pour détoxifier et régénérer votre foie ce printemps, n’oubliez pas :

  • D’aller marcher dans la nature le plus souvent possible.
  • De boire beaucoup plus d’eau et moins d’alcool
  • D’acheter des fruits et légumes bio et de saison
  • De transpirer régulièrement : en faisant du sport… ou en allant au sauna pour les plus paresseux (ses)

 

Article Suzie de chez Homeoanimo.

Vous pourriez également être intéressé par les articles suivants :

Enregistrer

Enregistrer

Catégories : animauxnaturopathie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge