Vitamine B9 ou acide folique ?

Publié par Cindy le

On entend souvent parler de la vitamine B9 pour les femmes enceintes ou qui veulent concevoir.

Saviez-vous que la B9 protège le cœur et améliore aussi les fonctions cognitives et l’humeur ? Elle est donc importante pour tous.

B9 ou acide folique, est-ce la même chose ? Pas tout à fait !

La B9 est la vitamine présente naturellement dans les aliments. Vous la trouverez dans les légumes verts à feuilles, le jaune d’œuf cru, les graines de lin et graines de tournesol, le quinoa, les noix et noisettes, les amande, l’avocat, les agrumes.

L’acide folique est de la vitamine B9 synthétisée en laboratoire. C’est généralement celle que vous retrouvez dans les compléments.

On sait aujourd’hui que les vitamines naturelles (provenant des aliments) et les vitamines synthétisées chimiquement ne sont pas assimilées de la même façon par le corps.

Il n’est donc pas certain qu’un complément alimentaire puisse avoir les mêmes avantages. Il pourrait même présenter des risques car le corps perçoit les vitamines chimiques comme des corps étrangers. Il cherche à les évacuer et donc vous les assimilez très peu. Les compléments d’acide folique pourraient même provoquer de l’asthme chez les enfants et le cancer du sein chez la femme.

Il est facile de trouver  la vitamine B9 dont vous avez besoin dans les végétaux.

Par exemples, les épinards contiennent 194 mcg pour 100 g, le cresson 235 mcg pour 100 g, les brocolis 100 mcg pour 100 g.

En mangeant suffisamment de légumes verts, vous aurez donc la dose recommandée (200 à 400 mcg par jour).

épinards

Et il est très important de les manger crus, car  la vitamine B9 est très sensible à la chaleur. Les épinards qui en sont une bonne source, perdent 51% de leur vitamine après avoir été cuits. Le brocoli aussi perd 56% après cuisson.

L’idéal est de vous faire des jus à l’extracteur. Cela vous permet de consommer une grande quantité de légumes verts.

Les besoins en B9 sont augmentés en période de préconception et pendant la grossesse (400 à 1 mg par jour).

Un apport important en B9 diminue les risques de malformations neurologiques comme les anomalies du tube neural (système nerveux primitif des embryons à l’origine de la moelle épinière). Le tube neural se forme au cours de la troisième et de la quatrième semaine de la grossesse. Il est donc important d’avoir un apport suffisant dès le début de la grossesse. Il est même recommandé d’en consommer 3 mois avant la grossesse.

Plus récemment, on a  également découvert que la vitamine B9 diminue les risques d’autisme.

enceinte_alimentation

Être certain d’avoir la quantité suffisante pendant la grossesse peut être  un casse tête.

Ne voulant pas prendre de complément venant du commerce, j’ai commencé par calculer la quantité de légumes verts que je mangeais.

Mais cela devenait tellement compliqué que j’ai cherché un complément de B9 naturel (voir vidéo grossesse semaine 4). C’est difficile à trouver mais cela existe. Vous les trouverez plus facile dans les épiceries bios que dans les pharmacies.

Vérifiez les étiquettes et choisissez celle qui indique B9 ou acide folinique. Évitez celle avec acide folique. Personnellement, je n’ai pas trouvé la B9 naturelle seule et je me suis donc tournée vers les compléments multi-vitamines pour la grossesse. J’ai choisi « Bébé et moi sans herbes » de la marque Mega Food.

complement_b9

Références :

 

 

Catégories : alimentation

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge