Archives de catégorie : estime et confiance en soi

Besoins de l’enfant de 6 à 12 ans

Votre mission 

1) Trouvez chaque jour un point positif à lui partager. Dites-lui par exemple les qualités que vous avez constatées chez lui pendant la journée ou rappelez-lui quelque chose qu’il a bien fait. Par exemple, « j’ai beaucoup apprécié telle initiative ou tel comportement », « je vois que tu as fait beaucoup de progrès dans tel domaine », « je suis fière d’être ta mère ».

2) Créez ensemble un coffre aux trésors

3) Proposez-lui les affirmations positives. « chaque jour je m’améliore de plus en plus », « je me sens en paix avec moi-même et avec les autres », « je suis capable… »

4) Proposez à votre enfant des Mandalas

5) Invitez votre enfant à nommer ses émotions. Montrez l’exemple. Posez-lui des questions ouvertes sur ses sentiments. “Qu’as-tu ressenti quand … ?” “Que sens-tu dans ton corps ?”

Besoins du petit enfant

 

Votre mission

1) Faites votre autocoaching

  • Est-ce que vous partagez chaque jour des moments privilégiés avec votre enfant (à jouer, à discuter) ? Si non, que pourriez-vous mettre en place ?
  • Est-ce que vous faites des activités avec votre enfant selon son âge (exemples : jeux de société, promenades, sports, dessins, raconter des histoires…) ?
  • Est-ce que votre enfant exprime facilement ses besoins ? À votre avis pourquoi ?
    • Comment vous sentez-vous quand votre enfant exprime ses besoins ? Êtes-vous mal à l’aise ? Si oui, pourquoi ?
    • Savez-vous répondre à ses besoins ? Si vous éprouvez des difficultés, quelles sont les croyances, les peurs qui vous bloquent ? Notez chaque croyance et soumettez-les aux 4 questions.
  • Est-ce que votre enfant exprime facilement ses émotions ? À votre avis pourquoi ?
    • Comment vous sentez-vous quand votre enfant exprime ses émotions ?
    • Comment réagissez-vous ? Que dites-vous quand vous voyez que votre enfant vit une émotion ? Autorisez-vous votre enfant à vivre ses émotions ?
    • Comment pourriez-vous l’aider à exprimer et nommer ses émotions ?

2) Tentez le défi du « tout positif ».

Pendant 30 jours, parlez à votre enfant sans utiliser la négation. Le but est de dire ce qu’il doit faire plutôt que ce qu’il ne doit pas faire.

Exemples :
« Joue dans ta chambre » plutôt que « Ne joue pas dehors »
« Parle doucement » plutôt qu’« Arrête de crier »
« Mets ta main à plat sur la porte » plutôt que « Ne coince pas tes doigts dans la porte »