Deviens celui que tu es.

Publié par Cindy le

Cet article est écrit dans la cadre de l’édition de février 2011 de La Croisée des Blogs organisé par Virginie.

logocroiseeblogs435_thumb1

Le thème  est « Devenir Qui L’On Veut Vraiment Etre ».

Ce thème m’a tout de suite inspirée. Il m’a fait penser à la phrase de Nietzsche « Deviens celui que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. »

Ce thème fait surgir en moi plusieurs questions :

  • Pourquoi j’aurais besoin de devenir qui je suis puisque je suis déjà ?
  • Mais au fait, qui suis-je ?
  • Et comment vais-je savoir que je suis vraiment moi-même ?

La réponse à ces questions n’est pas si simple. Pour pouvoir y apporter une partie de réponse, il est essentiel de bien se connaître.

« Connais-toi toi-même et tu connaitras les dieux » était la devise de Socrate.

Pourquoi se connait-on si peu ?

Dans notre société occidentale, il faut être performant, productif, il faut aller vite. Nous courrons dans tous les sens et nous ne prenons plus le temps de réfléchir et surtout de ressentir.

Notre éducation ne nous a pas appris à exprimer nos besoins. Nous avons appris à faire plaisir aux autres, à être une gentille fille, un gentil garçon. Pour faire plaisir à nos parents et aux professeurs, nous avons appris à nous taire. Une fois adulte, nous avons bien du mal à savoir quels sont nos véritables besoins et nos envies. Nous avons intégré des tas de croyances.

Nous avons également été blessé à certains moments de notre vie et pour nous protéger nous avons mis des masques.

Être vraiment soi-même, c’est pouvoir laisser tomber les masques.

Mais pour cela, il faut d’abord être conscient d’en porter. Et ensuite, avoir assez d’estime et de confiance en soi pour pouvoir les enlever un à un.

soi

Comment faire pour mieux me connaître ?

Il existe de nombreux stages et livres sur le sujet. Lorsque l’on commence ce travail, cela devient le travail de toute une vie. 🙂 Il n’est donc pas possible de répondre à cette question dans un seul article.

J’aimerais vous proposer quelques questions pour alimenter votre réflexion et un temps pour être dans le ressenti.

Vous pouvez approcher votre « être » en analysant vos relations avec les autres, vos engagements, vos valeurs, votre façon de réagir aux difficultés, vos passions, …

Voici quelques questions qui peuvent vous aider à y voir plus clair :

  • Comment je me comporte avec les autres ? Quelles sont mes attitudes positives envers les autres ? (exemple : écoute, tolérance, empathie, disponibilité, …)
  • Quelles sont mes modèles, les personnes que j’admire ? Quelles sont leurs qualités ? Qu’est-ce qui s’éveille en moi à leur contact ?
  • Quels sont les engagements (professionnels, personnels, …) dans lesquels j’ai mis beaucoup d’énergie ? Qu’est-ce que j’ai mis en place ?
  • Qu’est-ce qui est vraiment important pour moi ? Quelles sont mes valeurs profondes ?
  • Comment je traverse les difficultés ? En quoi suis-je sorti(e) grandi(e) de celles-ci ?
  • Si tout était possible, qu’est-ce que j’aimerais vivre, être, faire, avoir ? Quels sont mes rêves ?
  • En analysant mes réponses aux différentes questions, qu’est-ce que je peux apprendre de neuf sur qui je suis ?

Maintenant que vous avez pris le temps de réfléchir, prenez le temps de ressentir.

A young woman sitting outside in a yoga position looking very peaceful

Prenez une demi heure rien que pour vous, de préférence dans la nature ou chez vous dans un endroit calme ou vous ne serez pas dérangé.

Laissez-vous attirer par un élément qui vous aide à vous intérioriser (un arbre, une fleur, une image, une musique, …). Coupez-vous de l’extérieur.

Portez votre attention sur vos sensations, sur votre respiration. Restez en contact avec ce qui se passe en vous. Ressentez ce qu’il y a de positif en vous. Rappelez-vous d’une  situation dans laquelle vous avez ressenti de la joie, du bonheur. Imprégnez-vous de ce ressenti. Goûtez la vie en vous.

Prenez un peu de temps pour noter ce que vous avez ressenti. Êtes-vous parvenu à entrer en contact avec vous-même ? Avez-vous rencontré des difficultés ? Comment vous sentez-vous après ce « temps d’être » ?

Je serai ravie de lire vos commentaires. N’hésitez pas à partager votre expérience.

Comment faites-vous pour vous approcher de qui vous êtes ?

Cindy

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Virginie · 22 février 2011 à 11 h 23 min

Bonjour Cindy,

Merci pour cette participation ! En effet, je pense que se connaître est important pour avancer, mais de mon expérience, je pense également qu’il ne faut pas rester bloquer à cette phase car on peut facilement s’y complaire longtemps.

Merci 🙂

    Cindy · 22 février 2011 à 11 h 36 min

    Merci Virginie. Bonne remarque. Il est vrai que s’il est important de s’arrêter pour réfléchir à qui l’on est, il est également important de ne pas rester bloqué à ce stade et de passer à l’action. Pour ma part, j’ai la tendance à être trop dans le faire et donc il est bon pour moi de revenir à la réflexion et au sensation.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.