Le pardon et le stress: quels liens et pourquoi c’est important

Publié par Cindy le

Photo Melanie Stander via Unsplash

Certains aiment le résumer en une phrase courte et impactante à transporter dans la poche et ressortir dans les cas d’urgence, d’autres s’épanchent sur des pages et des pages pour l’explorer de long en large et tenter d’en saisir toute la substance.

On l’associe à l’amour, à la compassion, au lâcher-prise, à la libération, à la guérison… Il semble être un point de convergence de tout ce qu’il y a de bon. 

Le pardon est bon et important, d’abord pour soi.

Il n’est pas toujours facile de l’admettre (en particulier lorsque l’offense est toute fraîche), mais la colère, le ressentiment et l’amertume sont davantage des poisons que des carburants. 

Dans cet article, je vous propose d’explorer le lien entre le pardon et le grand mal de ce siècle : le stress; et de réfléchir ensemble à pourquoi il est si important de pardonner à ceux qui nous ont offensés.

Bonjour, je suis Honoré du site srtnmind.com, je suis passionné par tout ce qui touche au bien-être mental, physique et spirituel.

Avant toute chose, qu’est-ce que le stress ?

Le stress est la réponse de l’organisme aux demandes de notre environnement. Il se produit lorsque nous nous sentons menacé ou en danger. 

Quand cela arrive, notre corps réagit en libérant des hormones de stress, comme le cortisol, le noradrénaline et l’adrénaline et ces hormones augmentent notre rythme cardiaque et nous font respirer plus vite. Elles nous donnent une poussée d’énergie qui nous permet de faire face à la situation.

À court terme, le stress peut être utile lorsqu’on est face à un défi à surmonter car il nous aide à rester alerte et concentré, à faire face à un événement difficile ou à respecter une échéance.

Cependant, si le stress persiste ou dure dans le temps, il peut avoir des conséquences désastreuses sur notre santé. On parle alors de stress chronique et ce dernier peut entraîner des problèmes tels que l’anxiété, la dépression, les troubles du sommeil, les maux de tête ou les troubles digestifs. Il peut également affaiblir notre système immunitaire et nous rendre plus vulnérables à plusieurs maladies.

Si vous sentez que votre niveau de stress ne descend pas ou rarement, il est important de trouver des moyens de le gérer. Pour vous aider il existe plusieurs solutions anti-stress comme le sport, une alimentation adéquate ou la consommation de plantes anxiolytiques.


Vous avez dit pardon ?

Le pardon est le processus intentionnel et volontaire de pardonner une offense. C’est la décision de ne plus avoir ni de ressentiment, ni de pensées de vengeance.

Le pardon ne signifie pas que ce que quelqu’un nous a fait est acceptable, ni que la relation doit forcément rester dans le même état qu’avant l’offense. Au contraire, le pardon nécessite de reconnaître que du mal nous a été fait, et malgré cela, de prendre la décision de ne plus être en colère pour faire disparaître la douleur, laisser place à plus de paix, menant à la prise de décisions éclairées, ajustées et saines sur la suite de nos relations.

Le vrai pardon ne peut avoir lieu que lorsque nous abandonnons notre besoin de vengeance. Systématiquement, cela signifie mettre de côté notre orgueil et notre ego, et parfois apprendre à faire preuve d’empathie envers l’offenseur. 

Le pardon est un travail qui peut être difficile, mais il en vaut toujours la peine, ne serait-ce que pour notre santé mentale, et c’est ce que l’on va aborder dans les paragraphes qui suivent.


Quels liens entre le stress et le pardon ?

Ce n’est un secret pour personne, le stress peut avoir des répercussions sur notre santé mentale et physique. Mais saviez-vous que garder rancune peut également avoir des conséquences graves sur notre bien-être ? 

Sans surprise, les études scientifiques associent l’augmentation des hormones du stress à une dégradation de la santé mentale, physique et émotionnelle. Cependant, selon les mêmes études, il semblerait que les personnes qui pardonnent plus facilement s’en sortent mieux que les autres.

De plus, on observe que les personnes qui n’arrivent pas à pardonner sont plus sujettes à la dépression, à l’insomnie ou aux problèmes cardiovasculaires. 

La rancune pourrait également modifier notre flore intestinale, ce qui peut avoir un impact négatif sur notre humeur et nos émotions.

Quelle est donc la solution ? Le pardon. Même s’il n’est pas toujours facile de se défaire d’une rancune, cela peut avoir un effet profond sur notre santé mentale et physique.

En effet, le pardon a été associé à une meilleure maîtrise des émotions, à une diminution des symptômes de dépression, de l’anxiété et surtout à une baisse significative des niveaux de stress. C’est pourquoi, si vous cherchez un moyen de déstresser et d’améliorer votre bien-être, commencez par pardonner à ceux qui vous ont fait du tort, y compris à vous-même.



4 raisons de pardonner

Passer l’éponge après avoir été profondément blessé est certainement l’une des choses les plus difficiles que nous aurons à faire dans notre vie. Cela requiert des ressources de compassion, d’amour, de confiance… Qui peuvent nous paraître impossible à trouver. Pourtant, pardonner ceux qui nous ont fait mal est essentiel pour plusieurs raisons : 

Les impacts du non pardon (garder rancune) sont désastreux

Pourquoi devrions-nous pardonner ? Les conséquences de ne pas le faire peuvent être extrêmement néfastes, tant pour notre santé mentale que physique. 

Entretenir la rancune revient à partir en randonnée en transportant parmi ses victuailles un sac rempli de ressentiment, de colère et parfois de beaucoup de tristesse. Aussi petit qu’il puisse être et quelque soit la qualité des aliments contenus dans vos nombreux autres sacs, arrivera toujours le moment où vous vous servirez dans ce sac empoisonné de pourriture soit pour vous nourrir, soit pour nourrir ceux qui vous accompagnent. 

Et s’il reste suffisamment longtemps dans vos bagages, rien n’exclut le fait qu’il se mélange aux autres victuailles qui étaient pourtant saines ! 

Le pardon peut booster l’estime de soi et la confiance en soi

Pourquoi le pardon renforce-t-il l’estime de soi et la confiance en soi ? parce qu’il nous permet de tourner la page sur le passé et de percevoir un futur plus rayonnant. 

La rancune nous fait vivre dans le passé. Les situations inconfortables, blessantes, humiliantes, déchirantes causées par d’autres (ou par nous-mêmes!) et que nous nous repassons en boucle nous empêchent d’aller de l’avant et nous remettent dans le même état de danger, de stress ou de détresse que lorsqu’elles ont eu lieu. 

En plus de gâcher ce qui pourrait être de nouveaux beaux moments de vie, l’œil qui reste bloqué sur le passé déforme notre vision de l’instant présent et brouille notre jugement sur les autres et sur nous-mêmes. 

Alors qu’en nous autorisant à pardonner, en nous débarrassant du ressentiment, de la colère et de l’amertume que nous avons conservés, nous pouvons aussi nous débarrasser de toutes les fausses croyances auxquelles l’offense aurait pu ouvrir la porte : “je t’en ai voulu de m’avoir quitté parce que je me suis senti impossible à aimer, je te pardonne et je sais que je peux être aimé” “je t’ai détesté de m’avoir évincé de mon poste au travail car ça m’a fait me sentir ridicule et faible, je te pardonne et je sais que je n’étais ni ridicule, ni faible”.

Se délester de toute la négativité grâce au pardon nous permet d’affronter l’avenir avec plus de confiance, de sérénité et d’optimisme. Au lieu d’être accablé par les émotions négatives et les sensations désagréables, nous pouvons voir clair et avancer avec assurance.

Pardonner est bon pour la santé

Le pardon a été associé à un système immunitaire plus fort et à un risque moindre de crise cardiaque. En effet, une étude publiée dans l’American Journal of Cardiology a révélé que les personnes qui ont pour habitude de pardonner aux autres avaient une tension artérielle plus basse et un taux de cholestérol plus sain que celles qui ne pardonnent pas. 
Plus important encore, le pardon peut favoriser le bien-être général en réduisant le stress et l’anxiété. Et en réduisant les sources de stress – parfois imperceptibles – causées par la rancune, le pardon peut améliorer notre santé physique en régulant la pression sanguine et en favorisant une meilleure qualité de sommeil.

Se libérer, guérir nos blessures

Le pardon nous aide à nous libérer du passé, à guérir nos cœurs et nos blessures, et à nous ouvrir à de nouvelles possibilités dans le présent.

Lorsque nous pardonnons, nous laissons partir la rancune et la négativité et faisons alors plus de place pour des relations plus saines, la paix de l’esprit, l’espoir, la gratitude et la joie. 

Le pardon est un acte d’amour de soi et de l’autre qui peut transformer notre vie. Il nous pousse à aller de l’avant avec force et compassion : il retire le couteau qui remue sans cesse dans la plaie et ouvre la voie à une véritable guérison. 

Au-delà de ces bienfaits sur la santé et le stress, pardonner est un acte de courage et de libération qui peut nous apporter la paix et la liberté. Choisissez le pardon aujourd’hui et tous les jours, et regardez votre vie changer pour le mieux.


Conclusion

Lorsque nous nous sentons blessés, il est normal de vouloir que justice soit faite, et que l’absence de punition soit une source de douleur, de colère, de tristesse ou de ressentiment.

Mais entretenir ces sentiments ne fait que nous confronter à la réalité que nous ne sommes pas juges, souvent nous sommes impuissants pour infliger une quelconque punition, et même lorsque vengeance semble être faite, elle ne fait pas pour autant partir ces émotions négatives. 

Celles-ci ne font que nuire à notre bien-être et augmenter notre niveau de stress de manière insidieuse. Pour pouvoir se libérer et aller de l’avant, nous devons lâcher prise, apprendre à pardonner et à se pardonner. Ce processus peut être difficile, mais il est essentiel pour notre propre bonheur.


Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.