Que faites-vous pour la Saint-Valentin ?

Publié par Cindy le

Quel est votre meilleure souvenir de Saint-Valentin ?

Le 14 février 1994, on sonne. Mon petit frère va ouvrir et me dit que c’est le fleuriste pour moi. Je suis vraiment étonnée. Ma surprise est encore plus grande lorsque je vois l’immense bouquet de roses rouges.

Il est accompagné d’un petit mot :

« C’est la Saint-Valentin et je ne suis pas là mais au moins je pense à toi ! Et j’espère que toi aussi car après tout c’est la plus belle fête que je connaisse. Je garde l’anonymat mais j’espère que tu me reconnaitras. Un Inconnu qui pense très fort à toi ! »

C’était un ami de l’école que j’ai reconnu tout de suite. Je le considérais comme mon meilleur ami. Je pense que ce qui rend cette Saint Valentin mémorable c’est que nous n’étions pas en couple, qu’il n’y avait aucune obligation ou attente en retour. J’ai de très beaux souvenirs de notre amitié qui sont probablement gravés dans ma mémoire parce que Daniel est décédé un an plus tard.

A 17 – 18 ans, cela parait la plus belle fête. Et la vision romantique de l’amour nous fait penser qu’il faut acheter des chocolats, des fleurs, s’écrire une jolie carte pour prouver son amour…

La Saint Valentin, une fête commerciale ?

Ce que je constate aujourd’hui c’est que pour beaucoup de personnes c’est devenu une obligation. Si je n’achète pas un cadeau à ma femme, si nous n’allons pas au restaurant, elle va me faire toute une scène. Si je ne fais pas l’amour avec mon mari ce soir, il va râler.

Est-ce qu’un cadeau prouve votre amour ? Si votre compagnon oublie est-ce vraiment parce qu’il ne vous aime pas ? Est-ce qu’une sortie au restaurant ou une nuit d’hôtel va résoudre les problèmes de couple ?

Oui, le couple c’est beau mais ce n’est pas roses rouges et petits cœurs tous les jours. Chaque semaine, j’ai des clientes en coaching qui me parlent de leurs difficultés de couple, de séparation, de solitude et d’envie de trouver un partenaire.

Et si on sortait de cet aspect commercial et de l’obligation de faire quelque chose un jour bien précis de l’année ? Et si on sortait de l’image projetée par les médias ?

Je n’ai rien contre le romantisme. Et je suis 100% d’accord sur le fait qu’avoir des rendez-vous de couple, des moments d’intimité et de partage sont essentiels.

Comme il me semble important de célébrer le couple, l’amour de soi et l’amour des autres. Mais faut-il le faire à une date précise ? Est-ce que vous aimez moins votre partenaire parce que vous décidez de ne rien faire ce jour-là ? Ou de faire quelque chose de différent ? Est-ce vraiment suffisant de célébrer l’amour une seule fois par an ?

Cela fait de nombreuses années que Xavier et moi, nous avons décidé de ne plus nous offrir de cadeau et de ne pas aller au restaurant ce soir-là.

Nous avons aussi l’accord d’arrêter ce qu’on fait et même de rester réveiller toute la nuit si l’autre a besoin de parler n’importe quel jour de l’année. Les moments d’intimité doivent être possibles au quotidien. Le couple devrait être une priorité toute l’année.

Nous croyons qu’une communication profonde lors de laquelle on échange au sujet de nos besoins, nos émotions, nos sentiments, nos rêves pour le futur est bien plus utile à l’épanouissement du couple qu’un cadeau ou une sortie où l’on ne sait pas quoi se dire.

Et si vous investissiez en vous et dans votre relation ?

Le programme « La recette des couples heureux » est moins cher qu’une nuit d’hôtel et vous offre des résultats à plus long terme. 😉



0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *