Comment optimiser vos expériences créatives ?

Publié par Cindy le

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous propose l’article de Céline Fontesse.

Vous est-il déjà arrivé d’être à ce point absorbé par une activité que vous en ayez oublié tout le reste ?

Les minutes sont devenues des heures, les heures des minutes, les pensées n’existent plus, plus de conflits intérieurs. Vous étiez simplement concentré. Après ce genre d’expérience, on se sent généralement revigoré et content. On appelle cet état : l’état de flow ou l’expérience optimale.

Savez-vous que cet état favorise l’efficacité et, mieux encore, le bonheur ?

Savez-vous qu’il peut être vécu dans à peu près n’importe quelle activité ?

Et si je vous disais qu’en suivant quelques règles, vous pourriez le vivre plus souvent?

Dessin Céline Fontesse

Dessin Céline Fontesse

L’expérience du flow et la créativité

L’inspiration créative est si riche qu’elle permet d’atteindre cet état de nombreuses manières. En effet, vous pouvez la ressentir au moment de la création, quelle qu’elle soit, ou en observant/écoutant une oeuvre si cela sollicite vos compétences (ex : histoire d’une peinture) et répond aux quelques règles que je vous présente ci-dessous (inpirées de l’ouvrage « Vivre » de Mihàly Csìkszenmihàlyi). Ici, je prendrai en exemple plus particulièrement le moment où vous créer.

Comment augmenter mon flow lorsque je crée quelque chose ?

Pour rappel, l’état de flow permet d’être plus efficace en même temps que de favoriser le bien-être. Voici quelques pistes de réflexions pour augmenter la fréquence de vos expériences optimales en matière de création au moment où vous créer :

1. Le niveau de défi doit rencontrer votre niveau de compétence/aptitude

Le graphique ci-dessous illustre parfaitement cette réalité. Lorsque vous créez quelque chose et que ce que vous avez prévu de créer est trop facile, vous vous ennuyez et avez éventuellement envie de passer à autre chose. Lorsque, par contre, ce que vous projetez dépasse largement vos compétences, il y a des chances que vous ressentiez un certain stress.

L’idée ici est de trouver le juste milieu. Le challenge doit être suffisamment grand pour que ce soit un challenge, mais pas trop. Cela vous permet de pouvoir vous sentir progresser tout en devant être concentré pour relever le défi.

graphique flow

2. Vous devez avoir un contrôle d’action.

L’activité favorisant le flow doit être totalement sous votre contrôle. Vous devez savoir que le risque se rapproche de 0. Soit parce que vous êtes extrêmement compétent, soit parce que l’activité ne comporte pas de gros enjeux. Il est en effet plus compliqué de ressentir du flow lorsque, par exemple, le paiement de votre loyer dépend de la vente de votre livre, peinture ou projet à moins que vous ne vous sentiez suffisamment compétent que pour vous sentir en sécurité.

3. Vous devez être concentré sur ce que vous faites

Différents éléments peuvent jouer sur votre concentration. Lorsque vous dessinez, écrivez, peignez ou imaginez un projet, qu’est-ce qui favorise votre concentration ?

Votre concentration peut être perturbée par différents éléments internes et externes. Quelques questions à vous poser pour améliorer votre concentration :

  • Quels sont les éléments qui vous permettent d’être plus concentré ?
  • Est-il plus favorable pour vous de créer en silence ou en musique ?
  • Dans l’ordre ou le désordre ?
  • Assis, debout, couché ?
  • En quoi vous pouvez agir sur votre environnement optimiser votre concentration?
  • Votre état de fatigue joue-t-il un rôle ?
  • Le moment de la journée ?
  • La pratique d’une activité sportive ? Etc…

 Après cette réflexion, quelle petite chose pouvez-vous mettre en place pour améliorer votre concentration lors de votre prochaine création ?

Il ne s’agit pas ici de rejeter ce qui ne favorise pas ou moins la concentration, ni de dire qu’il n’est possible d’être concentré que dans certaines conditions. L’idée est simplement de prendre conscience de ce qui nous convient le mieux en restant réaliste et à l’écoute de notre environnement et entourage sur lesquels on ne peut pas toujours agir. L’environnement peut favoriser la concentration mais n’est pas tout. De plus, l’état de flow, à l’inverse, favorise le fait d’oublier son environnement, le temps et même s’oublier soi ainsi que nos préoccupations !

Dessin Céline Fontesse

Dessin Céline Fontesse

Preuve que l’environnement ne fait pas tout : certaines personnes se retrouvent dans cet état dans des endroits très bruyant et en mouvement tels que les transports en commun.

Votre niveau de concentration peut être également liée à votre niveau de motivation.

  • Avez-vous réellement envie de créer ce projet ?
  • Ce projet est-il vraiment le votre?
  • Qu’est-ce qui vous pousse à travailler sur ce projet ?

4. La rétro-action doit être claire

 Au fur et à mesure que vous créez, vous devez avoir des points de repère suffisant pour pouvoir vous dire « J’avance dans la bonne direction » ou non. Le point suivant (point 5) peut vous aider dans cette démarche.

5. Les objectifs doivent être clairement définis

Vous devez savoir ce que vous allez faire. Allez-vous dessiner, peindre, écrire ? Quel thème avez-vous choisi ? A quoi votre création est-elle destinée ? Sur quel support ? Votre objectif est-il d’obtenir une création qui évolue à mesure qu’elle progresse ?

Plus l’idée de ce que vous voulez sera clair, plus il sera facile de vous concentrer (point 3), de mettre de l’ordre dans votre esprit, de ne pas vous poser 1 000 questions durant la création de votre oeuvre, plus il sera également facile pour vous de mesurer votre progression car vous savez où vous allez (point 4) et de ressentir que vous avez un contrôle sur ce que vous faites (point 2).

Maintenant que vous savez tout ça, quelle petit action concrète allez-vous mettre en place cette semaine pour favoriser cet état de flow ?

Je vous invite à écrire un objectif très précis et à vous interrogez sur ce qu’est une bonne définition d’objectif. Je vais d’ailleurs bientôt publier une vidéo à ce sujet sur mon blog.

Vous pouvez également regarder la vidéo de Cindy pour savoir comment être motivé à atteindre vos objectifs.

D’ici là, vous pouvez lire mes articles sur Greaties Box ou faire un petit tour sur mon blog pro .

Bonne lecture et à bientôt !

Céline Fontesse.

Catégories : Attitudes créatives

5 commentaires

Cindy · 27 mai 2014 à 19 h 38 min

Merci à toutes pour vos commentaires 🙂

Danny KADA · 15 mai 2014 à 15 h 09 min

MERCI pour cet article particulièrement intéressant Céline.

Ce moment de Flow est si puissant qu’il est bon de savoir comment le reproduire plus souvent

    Céline · 27 mai 2014 à 10 h 52 min

    Bonjour Danny,

    Merci pour ton commentaire 🙂

    J’espère que cet article pourra t’aider à le reproduire!

    A bientôt,
    Céline

Leila Beck · 15 mai 2014 à 15 h 09 min

Merci pour ce bel article.

    Céline · 27 mai 2014 à 10 h 53 min

    Avec plaisir Leila et merci pour le retour 🙂

    Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *