L’être humain est-il créatif de nature ?

Publié par Cindy le

« Le don de créativité se niche en chacun de nous, dans l’attente de s’exprimer. » Pat B.Allen

Sommes-nous créatifs par nature ?

Pour Julia Cameron (écrivain) ou Sylvie Battle (art-thérapeute), la créativité est notre vrai nature. Nous ne l’exprimons pas parce que nous sommes bloqués.

Notre créativité serait étouffée par notre éducation.
Dans la société occidentale, nous avons surtout appris à utiliser notre hémisphère gauche. A l’école, nous avons appris l’importance des mots, des calculs, de la logique. Nous prenons des notes de façon linéaire.

Notre hémisphère gauche adore les détails. Il aime les mots, la pensée linéaire, lire, organiser, calculer, la logique, les maths, les sciences… Il pense constamment au passé ou au futur.

Notre hémisphère droit appréhende les situations dans leurs globalités (c’est le généraliste).
Il aime les images, les couleurs, les sentiments. Pour l’hémisphère droit, il n’y a que le présent qui compte.
Il privilégie l’intuition, l’imagination, la passion, la prise de risque, la créativité.

En nous libérant de l’emprise de notre hémisphère gauche et des blocages, nous serions tous créatifs.

créativité

Ce sujet semble controversé.

Pour Edward de Bono (expert mondial de la pensée créative), lever les inhibitions ne suffit pas pour être créatif.

Pour lui, notre cerveau est conçu pour être « non créatif ». Si le cerveau était créatif, la vie serait impossible. Nous aurions beaucoup trop de possibilité. Il considère donc que c’est une bonne chose que notre hémisphère gauche nous permette de former des « schémas stables pour appréhender un univers stable ».

Selon Edward de Bono, la meilleure façon de développer notre créativité n’est pas de lever les blocages (même s’il considère que c’est une bonne chose) mais d’utiliser des outils formels et orientés de la pensée latérale.

Que ce soit en levant les blocages ou en utilisant des outils, l’important est de prendre conscience que nous pouvons développer notre créativité.

Pour ma part, je pense que nous avons tous un potentiel créatif mais nous ne le développons pas de la même façon.La façon de le développer sera différente pour chacun. Dans mon expérience, le plus efficace est de travailler sur les blocages et d’utiliser des outils.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Quel est le meilleur moyen selon vous pour développer la créativité ?

La semaine prochaine, je vous proposerai un exercice pour travailler vos blocages.

Cindy


4 commentaires

video · 22 janvier 2011 à 0 h 01 min

Moi qui recherche des idées, peut etre un bouquin a lire alors, merci 🙂

    Cindy · 23 janvier 2011 à 14 h 21 min

    Dans quel domaine cherches-tu des idées ?
    Edward de Bono est effectivement une référence dans le domaine.
    Mais il existe de nombreux livres sur la question. Tu viens de me donner une idée, je vais rajouter une rubrique « livres » sur le blog.
    Merci !

Kili · 8 janvier 2011 à 11 h 49 min

Bonjour Cindy,
C’est possible que le cerveau ne soit pas construit pour libérer tout son potentiel de créativité.
Ce que je constate pour ma part, c’est que la société ne l’encourage pas non plus: une société composée d’individus ayant intégré peu ou pas de schémas prédéfinis serait certainement perçue comme peu sûre, et nous avons besoin de certitudes!
Du coup, il est difficile d’être à la fois adapté à la société telle qu’elle est, respecter les règles sans les questionner, ET créatif. Je suppose que c’est notre Surmoi qui empêche pour une bonne part de voir les choses de manière créative.
Mais en même temps, pour ne pas étouffer, une société a besoin d’idées novatrices! Donc il s’agit de permettre quand même une certaine marge de créativité…
Et nous de batailler là au milieu 😉

    Cindy · 8 janvier 2011 à 15 h 03 min

    Merci Kili pour ta remarque très pertinente.
    Effectivement, il y a un paradoxe pour le moment. La société nous demande d’être créatif. C’est une compétence qui est testée lors des entretiens de recrutement et qui prend de plus en plus d’importance. Et en même temps lorsque l’on fait des propositions créatives, ce sont les mêmes qui nous freinent.

    Et je pense effectivement que le principal blocage se trouve en nous. Depuis environ 1 an, je travaille pour libérer ma créativité. Ce n’est pas encore gagné mais je progresse. 😉
    Et c’est ce que j’aimerais partager sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *