Mind Mapping et langues étrangères : un outil pour apprendre

Publié par Cindy le

J’ai le plaisir de vous proposer un article invité de Johanna Wagman, aventurière des langues qui partagent ses astuces sur le blog leslanguesetrangeres.com

Que vous appreniez les langues étrangères depuis de nombreuses années ou que vous débutiez ; que vous en appreniez une ou dix ; qu’il s’agisse d’une langue facile d’accès comme l’anglais ou moins apprise comme le quechua : cet apprentissage peut parfois sembler interminable.

Afin d’y voir plus clair et d’apprendre de façon efficace, voici quelques idées pour utiliser le Mind Mapping dans votre apprentissage.

Image apprendre

Photo Phil Roeder

Je ne reviendrai pas ici sur les bases du mind mapping, que vous connaissez sûrement déjà. Dans la négative je vous laisse regarder cette vidéo et/ou lire cet article écrit par Cindy. Pour aller encore plus loin je vous recommande de lire « Mind map : dessine-moi l’intelligence » de Tony et Barry Buzan.

Les langues étrangères : un apprentissage arborescent

Le Mind Mapping est particulièrement utile dans le cadre de l’apprentissage des langues car celui-ci est arborescent. Nous ne commençons pas par apprendre tout le vocabulaire, puis toute la grammaire, puis toute la prononciation. De la même façon nous n’apprenons pas tout le vocabulaire et la grammaire liés à l’action, puis ceux liés à l’état. Non, notre apprentissage se fait petit à petit avec des éléments venant de divers domaines de compétences. Nous construisons petit à petit nos connaissances comme l’on construit un mind map !

Exemples concrets d’utilisation du Mind Mapping pour apprendre les langues étrangères

Il existe de nombreuses façons d’utiliser le Mind Mapping pour apprendre les langues étrangères. Tout dépend de vos besoins, de la langue que vous apprenez, de votre niveau et surtout de VOTRE idée mentale du concept étudié.

Je vous propose ici deux types de mind map. Sachez que d’autres thèmes sont abordables comme idée centrale. Je vous invite notamment à vous pencher sur la question de la motivation et des progrès ; clés de votre réussite (pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez lire ce que j’ai écrit dans cet article)

Mind Mapping et vocabulaire

Une fois la construction de phrases (mêmes les plus simples) maîtrisées, le vocabulaire vous permettra d’exprimer un maximum d’idées.

Avec un mind map je vous propose d’organiser votre vocabulaire par thème :

  • Chaque branche principale représente un thème de vocabulaire. Par exemple « la maison »
  • Les sous-branches représentent un sous thème. Par exemple : « la salle de bain »
  • Les sous-branches rayonnent alors en une arborescence de noms et verbes. Par exemple : « savon », « brosse à dent » et « douche » d’un côté, puis « se laver », « se coiffer » de l’autre.
  • Mettez-y des images et évitez les mots dans votre langue maternelle. Par exemple, pour le mot « savon » en anglais, insérez une image de savon et en dessous écrivez « soap » et rien d’autre. Le but est que vous associez le concept de savon (grâce à l’image) au mot « soap » sans repasser par votre langue maternelle
  • Créez un mind map à l’occasion de l’apprentissage de nouveau vocabulaire: une leçon à l’école, une conversation avec un natif, un film ou une série que vous venez de regarder. Le nombre de mot que contient une langue est si vaste qu’il faut vous limiter à un thème
  • Révisez-le, sinon il ne sert à rien !

Mind Mapping et conjugaison

L’objectif est d’avoir, en un rapide coup d’œil, un panorama de la conjugaison dans votre langue cible.

  • Faites une branche principale pour chaque grand concept sur lequel se base la conjugaison. Par exemple pour les langues latines : passé, présent, futur, impératif, conditionnel. Pour les langues sémitiques par prototypes
  • Les sous catégories représentent le prochain degré d’organisation de la conjugaison. Par exemple : le groupe de verbes « AR », « ER », « IR » en espagnol ou les verbes réguliers/irréguliers anglais
  • Vient ensuite la conjugaison à proprement parler: les terminaisons, suffixes ou préfixes
  • Pour finir votre arborescence, insérez un exemple de conjugaison au sein d’une phrase. Écrivez-le en gros et en couleur. Si vous ne devez retenir d’une chose, c’est cet exemple car il vous sera toujours plus utile qu’une règle de conjugaison « brute ».
Photo Nicolas Buffler

Photo Nicolas Buffler

Dans les premiers temps d’apprentissage, je vous conseille de garder votre mind map à côté de vous au cours de conversations avec des natifs. En cas de panne, vous pourrez jeter un rapide coup d’œil au mind map et continuer votre conversation avec fluidité. Cette réussite ancrera bien plus solidement l’apprentissage, car il se fait « en situation ».

Plan d’action d’apprentissage et Mind Mapping

Enfin, je vous conseille de dessiner un mind map de votre plan d’action. Celui-ci vous permettra de savoir où vous allez, d’apprendre étape par étape et de conserver la motivation si importante à votre apprentissage !

Voici quelques exemples de branches principales (basez vos mots clés sur vos réponses aux questions) :

  • Branche « motivation »: Pourquoi j’apprends cette langue ? Qu’est-ce que j’espère obtenir de cet apprentissage ? Quel niveau je souhaite atteindre et en combien de temps ?
  • Branche « thèmes linguistiques » : Que va-t-il falloir que j’apprenne ? Vocabulaire ? Grammaire ? Conjugaison ? Si vous n’êtes pas débutant précisez quel type de vocabulaire/grammaire/conjugaison il vous reste à apprendre
  • Branche « emploi du temps » : Comment va-t-til falloir que j’apprenne ? A quelle fréquence ? Quels jours/heures puis-je consacrer à cet apprentissage ?
  • Branche « exercices » : Que puis-je faire pour apprendre vocabulaire/grammaire/conjugaison ? Quels types d’exercices me semblent amusants/intéressants ? Est-ce que je décide de suivre une méthode ou d’apprendre seul ?
Photo Keith Davenport

Photo Keith Davenport

J’espère que ces quelques pistes vous auront été utiles.

Je vous invite vivement à m’envoyer vos mind map d’apprentissage des langues (scan ou fichiers pdf si fait numériquement) par e-mail à cette adresse : johanna@leslanguesetrangeres.com.

Avec votre accord j’aimerais en faire une publication afin de nous inspirer tous et de nous féliciter de nos apprentissages !

Johanna du blog leslanguesetrangeres.com

 

Vous pourriez aussi être intéressé par les articles :

Pour aller plus loin :

Pour utiliser le Mind Mapping dans tous les domaines de votre vie et organiser tous vos projets, c’est par ici.

Pour plus d’outils pour apprendre efficacement et avec plaisir, rendez-vous dans zone membre apprendre à apprendre.


1 commentaire

sur ma liste de verbes irréguliers en anglais · 25 août 2016 à 16 h 06 min

Ça semble être un très bel apprentissage d’apprendre les langues étrangères pour les enfants ! Pour ma part, j’ai tendance à les citer des listes de verbes irréguliers en anglais pour qu’ils puissent déjà bien les retenir.

Répondre à sur ma liste de verbes irréguliers en anglais Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge