Et si on faisait « comme si… » ?

Publié par Agnes Galy le

Durant l’année scolaire, il est souvent bon et utile, de se fixer un ou plusieurs objectifs.

Faisons juste un petit rappel sur ce qu’est un « bon » objectif ». Nous sommes bien d’accord qu’un objectif formulé de la façon suivante : « Je veux améliorer mes résultats » n’est pas ce que l’on appelle en coaching un « bon » objectif. D’accord, sur le fond, il y a de la bonne volonté, et c’est très important, mais sur la forme, il manque quand même quelques éléments…

Objectif

Pour être atteignable, un objectif doit répondre à certains critères. Il doit être SMARTE :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Attractif
  • Réalisable
  • Temporel
  • Ecologique

Donc, si l’on reformule l’objectif « Je veux améliorer mes résultats » en le passant dans le filtre SMARTE, cela peut donner « Je veux augmenter ma moyenne générale de 2 points pour le prochain trimestre ». L’objectif est défini, maintenant, il faut le mettre en application, et c’est souvent la phase la plus délicate !

Comment faire le premier pas qui nous mènera au but ?

Une technique que j’aime beaucoup utiliser pour mes clients, comme pour moi, est la technique du « comme si… ».  On se place de suite en vainqueur, comme si notre objectif était déjà atteint.

Agir

On peut le faire en visuel uniquement (donc en en se faisant une image mentale) ou en faisant une représentation spatiale de cette réussite, ce qui à mon avis est plus efficace.

Comment faire cette représentation spatiale du « comme si… » ?

On place un papier au sol avec écrit dessus la situation de départ et un autre, sur lequel on a écrit la situation voulue, à un ou deux mètres devant soi. On se positionne au niveau du résultat (dos à la situation initiale) et là, on prend le temps de savourer sa victoire, de ressentir tous les bienfaits que cela nous apporte. On ressent les changements liés à l’atteinte de l’objectif. Ensuite, on se retourne vers la situation initiale et on réfléchit à ce que l’on dû mettre en place pour arriver à son but.

Dans cette position, on visualise mieux la stratégie à mettre en place pour réussir et on a déjà ressenti le bien-être procuré par l’atteinte de l’objectif.

Si certains trouvent cela étrange, rappelez-vous de votre enfance. Qui n’a jamais joué avec ses camarades à des jeux où l’on faisait semblant, où l’on faisait « comme si » ? Tout de suite, on rente dans la peau du personnage et l’on sait ce qu’il faut faire pour être comme lui.

Article Agnès Galy, AG coaching scolaire

 

Vous avez besoin d’aide pour formuler et atteindre vos objectifs ? Découvrez notre accompagnement individuel.

Découvrez les stratégies adaptées à votre profil d’apprentissage et créez votre méthode de travail grâce à la formation apprendre à apprendre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge