Le bruit blanc peut-il aider à améliorer votre concentration ?

Publié par Cindy le

Après un article sur la musique, Alexis vous propose dans ce second article invité de découvrir le bruit blanc.


Lorsqu’il faut se concentrer pour réaliser une tâche qui demande un maximum de capacités cérébrales, on cherche souvent à s’isoler, ou à masquer les causes de déconcentration environnantes par de la musique.

Il existe une solution apparemment  encore plus efficace : c’est le bruit blanc.

Qu’est ce donc que le bruit blanc? Et depuis quand est-ce que le bruit peut avoir une couleur?

Pour répondre à cette question il faut tout d’abord se rappeler ce qu’est un son. Ce sont des vibrations de l’air, générées par la source sonore. Celles-ci se propagent jusqu’à nos tympans, qui sont excités par ces variations de pression. Nous traduisons ensuite ces vibrations en son.

Les instruments de musique, mais également nos cordes vocales, créent des sons en faisant vibrer l’air à des fréquences bien déterminées. Dans le cas d’une guitare par exemple, c’est en faisant varier la longueur le la corde qui peut vibrer que l’on modifie la note produite. En effet , raccourcir la corde impose à celle-ci de vibrer à une fréquence plus élevée, et la note nous parait donc plus aiguë.

La vibration d’une corde de guitare d’une certaine raideur et longueur se fait à une fréquence régulière, et c’est comme cela que l’on produit une note. La corde qui est mise en vibration selon un signal sinusoïdal, reproduit cette vibration à l’air. On a là une note, quelque chose de régulier, que notre cerveau identifie.

Et si on veut que notre cerveau arrête d’identifier des notes pour se concentrer à fond sur  la tâche qu’on lui demande?

Il  faut « dissoudre » les bruits environnants dans un signal de fond neutre.

Et le bruit blanc c’est ça: un signal sonore sans fréquence particulière. Aucune rythme, juste de une compilation aléatoire de vibrations de l’air sans fréquence régulière qui se démarque plus que les autres.

Le bruit rose et le bruit brun sont des variations particulières du bruit blanc, pour lesquels la densité de répartition en fréquence est plus importante dans les graves. Ces bruits sont aussi parfois utilisés pour masquer l’environnement. L’efficacité d’un traitement au bruit blanc, rose ou brun a été démontré pour soulager les acouphènes.

Selon une étude de l’université de Chicago, l’écoute de bruit blanc à volume modéré permet une amélioration de la créativité.

A haut volume par contre, tout bénéfice est perdu. Aucun gain sur la concentration n’a pas pu être  explicitement démontré. C’est plutôt le contraire qui est mis en avant : une perte de fonctions cognitives et capacités mentales.

Cependant si l’on veut doper sa concentration il est possible d’utiliser le bruit blanc, mais pas au moment où l’ on doit se concentrer. Il vaut mieux l’utiliser lors de son sommeil. En effet, de par sa fonction de neutralisation des bruits environnants, il permet de ne pas être dérangé pendant la nuit. Il existe de nombreuses machines de bruit blanc dont le seul but est de générer le signal aléatoire. Il suffit alors de lancer la machine au coucher.

Il est tentant de se fier à cette méthode, mais avant d’acheter un appareil dédié, il est possible d’essayer sur son matériel hifi existant. Il est préférable d’avoir pour cela une chaine hifi dans sa chambre, ou alors une enceinte portable de qualité qui sera capable de reproduire tout le spectre sonore à une puissance uniforme.

De nombreux sites internet proposent des générateurs de bruit blanc que l’on peut laisser tourner toute la nuit depuis son pc ou un appareil mobile connecté à l’enceinte.

L’acclimatation peut être difficile pour certains, et il est tout de même conseillé de consulter un médecin avant de se lancer dans l’expérience.

Article  Alexis de Texxis.com


Remarque de Cindy :

Personnellement, je ne suis pas capable de dormir avec un bruit blanc. Je trouve cela très fatiguant mentalement. Je ne recommande pas le bruit blanc pendant le sommeil ni pendant que vous étudiez. Rien de tel que le silence. Mais à chacun de tester ce qui lui convient. Si vous êtes dans un environnement extrêmement bruyant et qu’il ne vous est pas possible de le changer, cela peut être une solution à expérimenter. Dans ce cas , je vous conseille des bruits de la nature comme le bruit des vagues. Vous trouverez des vidéos de bruit blanc sur Youtube.

Je suis curieuse de connaitre votre avis dans les commentaires.

Vous pourriez être intéressé par les articles :

 

Enregistrer

Catégories : Méthodes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge