Entraînement sur les sentiers belges de St Jacques

Publié par Cindy le

Nous n’avons pas pris le temps de marcher depuis le mois d’avril et nous voilà à 2 mois du départ.
Nous avons décidé de nous entraîner sur les chemins de Saint Jacques en Belgique.
Le sentier part du Domaine Provincial du Brabant Wallon à Hélécine. Il s’agit d’un ancien itinéraire parcouru autrefois par les pèlerins allemands et hollandais se rendant à Compostelle.

Nous partons avec le « topo guide du sentier via Gallia Begica » édité par les Amis de St Jacques.
Je repère le balisage rouge et blanc que nous avions l’habitude de suivre sur le GR65 et nous nous dirigeons dans cette direction.

Nous sommes étonnés de devoir traverser une nationale et marcher le long de la route. Nous croisons une camionnette « les amis de St Jacques ». Amusante coïncidence.
Nous nous retrouvons rapidement au milieu des champs. Le paysage est beaucoup plus agréable. Nous ne voyons plus de balisage.
Sommes-nous sur le bon chemin ? Peu importe, ce chemin nous plaît. Nous continuons à avancer.

Xavier regarde la carte dans le topo guide et se rend compte que nous n’avons pas du tout pris le bon chemin. Nous nous serions trompé depuis le départ à Hélecine.
Nous avions prévu d’aller jusqu’à Jodoigne (11km) et ensuite de retourner à Hélecine où nous avions laissé la voiture (total de 22km sur la journée). Nous nous sommes donc dirigé vers Jodoigne grâce aux indications des habitants.
Nous arrivons à destination et déjeunons près d’une église.
Nous espérions retrouver le chemin pour le retour. Nous avons trouvez une coquille St Jacques à Jodoigne Pietrain.
Mais nous perdons rapidement le balisage. Je ne trouve rien dans le topo guide qui ressemble à ce que nous voyons.
Le chemin est agréable. Nous marchons en bordure des champs et traversons un petit bois. C’est magnifique !
De retour à Hélécine, nous comprenons que nous n’avons pas suivi le bon balisage. Nous devions suivre la coquille rouge et blanche et non les lignes rouges et blanches comme sur le chemin français.
Voilà le résultat lorsque l’on part un guide en main sans l’avoir lu ! ça c’est tout moi  🙂
Nous avons marchés dans la bonne humeur, profité du paysage et du soleil. C’est le principal.
Et comme disent les Amis de St Jacques : « un jour de sentier = huit jours de santé ».
Nous retenterons l’expérience la semaine prochaine. Ce qui me permettra de vous donner un avis sur le topo guide du sentier « Via Gallia Belgica ».

1 commentaire

garin · juillet 23, 2019 à 1:47

l’envie de faire le chemin de l’hélécine vers St Quentin voir plus si j’ai le temps

Répondre à garin Annuler la réponse

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.