Etape 22 : Auvillar – Lectoure (33 km)

Publié par Cindy le

23/08/2010

Nous quittons la « maison du bonheur » à 8h après le petit déjeuner avec les autres marcheurs arrivés la veille.

Un agriculteur nous propose 2 melons. C’est adorable mais nous refusons. C’est trop lourd à porter.

Nous arrivons rapidement à St Antoine où nous faisons une courte pause à la Coquille St Jacques pour faire quelques provisions. (soyez prévoyant, la plupart des magasins sont fermés le lundi).

Le château de Flamarens en cours de restauration.

J’ai l’impression que les km s’envolent aujourd’hui. Nous arrivons à 12h à Miradoux où nous avions prévu de loger. Il est tôt et nous sommes encore en forme. Nous décidons d’aller jusqu’à Lectoure (16km supplémentaires).

Après Miradoux, dans la descente, vous avez une vue sur les ruines du château de Gachepouy construit vers 1585.

Les autres pèlerins s’arrêtent à Castet – Arrouy. La petite église d’époque gothique vaut le détour.

Nous reprenons le chemin sous le soleil. Des petits sentiers ont été aménagés pour éviter les routes fréquentées. Ils sont mal entretenus, l’herbe est haute et je fais une réaction allergique. Mes jambes sont remplies de plaques et me démangent. Xavier examine le topo-guide et me propose de prendre par la route pour les derniers km. Il fait chaud, le soleil nous brûle et nous n’avons plus d’eau. Nous nous arrêtons à une ferme pour acheter un melon que nous mangeons sur place (et dire que l’on nous en avait proposé 2 ce matin). La dame est charmante. Elle nous rempli nos gourdes d’eau et nous fait un prix spécial pèlerin pour ce que nous achetons.

Les chambres d’hôtes sont toutes complètes à Lectoure. Nous prenons la chambre la moins coûteuse à l’hôtel. La chambre est très belle et l’hôtel vraiment luxueux. Un peu trop à mon goût. Je ne me sens pas à ma place. J’étais venu chercher la simplicité. Je me sens loin de l’esprit du pèlerinage.

Nous mangeons au restaurant de l’hôtel. La cuisine est excellente.

http://www.hotel-de-bastard.com/


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.