Étape 12 : Sainte-Anne-de-la-Pérade – Saint-Marc-des-Carrières

Publié par Cindy le

15 juin 2017

La citation du jour :

« On rencontre sa destinée souvent par des chemins qu’on prend pour l’éviter.» Jean de la Fontaine

Il semblerait que ma destinée pour ce chemin était de marcher seule.

C’est une intuition que j’avais depuis le départ.

Pourtant, j’ai invité Xavier à m’accompagner car je voulais faire du chemin une expérience de couple.

Même si Xavier me rejoint aux étapes en voiture, je marche seule. Nous vivons deux expériences différentes et une expérience de couple 😉

Mes deux compagnes des neufs premiers jours s’arrête à Trois-Rivières alors qu’elles prévoyaient faire le chemin complet au départ.

Je passe une étape pour rejoindre le groupe avant moi. Et finalement, je ne marcherai jamais avec Ginette et Nicole car elles partent beaucoup trop tôt pour moi.

Toutes les tentatives que j’ai essayées pour éviter de marcher seules n’ont pas fonctionné. Et tant mieux, je suis à l’aise avec la solitude et j’ai adoré parcourir 25 km seule aujourd’hui.


Xavier marche quelques minutes avec moi avant de retourner à la voiture.

En réalité, nous ne sommes jamais seuls. Ce matin, je suis accompagnée par le soleil, les papillons jaunes, oranges, les libellules bleues, les aigles à tête blanche…

Ce que j’apprécie le plus, c’est le silence. Il n’y a pratiquement pas de voitures sur cette partie du chemin.

Je pense que c’est la première fois depuis notre départ de Montréal que je ressens autant de joie, que je me sens connectée à la nature. Je me sens dans l’esprit du pèlerinage. Le peu de personnes que je croise m’encouragent et ouvrent leur fenêtre pour me souhaiter un bon pèlerinage.

C’est assez amusant. On nous a dit de faire attention sur cette partie du chemin car on pouvait y croiser des individus dangereux (des repris de justice et des jeunes qui font des courses illégales). Et que donc il valait mieux que je ne marche pas seule.

Nous avons bien ri avec Xavier. Les personnes projettent régulièrement leurs peurs sur les autres. Je parle de ce phénomène dans cette vidéo. J’espérais plus d’ouverture d’esprit sur le chemin. Mais honnêtement, nous avons tous des jugements et il est difficile de nous en détacher. Vous pouvez commencer par vous poser chaque soir les questions:  « Quels jugements ai-je posé aujourd’hui ? Est-ce qu’ils m’aident et aident les autres à grandir ou est-ce qu’ils me limitent ? » Prendre conscience de nos croyances est la première étape pour nous en libérer.

Personnellement, j’ai trouvé cette partie du chemin magnifique et je n’ai croisé que des personnes adorables.  Pourquoi ? Parce que je ne m’attendais pas à autres choses. Et vous ? Comment réagissez-vous lorsque les autres projettent leurs peurs sur vous ?

L’église de Saint Casimir :

Xavier m’attend à la station essence à environ 15km du départ. Il y a une table de pique-nique qui permet de faire une belle pause. Je me repose 1h avant de repartir.

L’après-midi, je marche plus en bord de route. Mais cela reste agréable. Il y a peu de passage. Il semblerait qu’ils aient oublié quelques kilomètres sur la route Jimmy-Welsh dans le guide. J’ai fait 25km au lieu des 22 prévus.

Hébergement à l’Hôtel-Motel Must :


Total des kilomètres depuis le début : 225 km.

Tarif hébergement : 33,3 $ pour 2 personnes

Repas : 9$ ( 9$ d’épicerie, il nous restait encore des choses de la veille).

Voir les autres étapes.

Enregistrer

Enregistrer


2 commentaires

Jaouadi Mohamed-Said · juillet 18, 2017 à 10:52

Bon courage ! ça me donne des idées , je vis en Tunisie et je suis originaire du Sud , région de la palmeraie !! je pense à faire autant pour profiter de ces lieux paradisiaques !!!

    Cindy · juillet 19, 2017 à 12:38

    Je t’encourage vraiment. C’est une très belle expérience et cela doit vraiment être génial de marcher dans ce genre de paysage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge