Janvier et février au jardin

Published by Cindy on

15 janvier 2020 – Nous aidons Christina dans la réserve à couper les noisetiers tombés afin qu’ils puissent repousser.

Nous emmenons une vingtaine de branches qui serviront de perches au potager.

Nous sommes en janvier et il y a de plus en plus de fleurs. Ici la Grande Pervenche qui normalement fleuri en avril.

Grande Pervenche

Je taille 3 groseilliers. L’objectif est de les déplacer car ils ont les pieds dans l’eau. La terre est tellement gorgée d’eau qu’elle est trop lourde à soulever. Je les laisse là pour le moment.

Groseillier
Groseillier

Le cornouiller est déjà en fleurs fin janvier.

Cornouiller mâle

Nous découvrons de belles roses de Noël (Hellébore) de différentes couleurs.

Hellébore

Février – Il est vraiment temps de tailler le poirier.

Poirier conférence

On trouve un peu partout du faux cresson à cette saison. Il est excellent en salade.

Cardamine – faux cresson

Les cynorrhodon (baies de l’églantier) sont enfin mûrs. Délicieux et plein de vitamines C ! Attention, il ne faut manger que la pulpe qui sort quand vous appuyez et pas les graines et les poils (poil à gratter) qui sont urticants. Vous pouvez aussi les faire sécher pour les utiliser en tisane.

Cynorrhodon

Les tempêtes de vent et pluie s’enchainent en février. Résultat : une vitre de la serre cassée et une coupure internet pendant plusieurs jours. Plusieurs arbres sont tombés dans la réserve naturelle.

Il faudra attendre le 28 février pour voir de la neige.

Dans la serre, la claytone de Cuba n’arrête pas de pousser. Je l’utilise régulièrement pour des salades et des soupes crues.

Recette de soupe : Mettre dans un blender une belle botte de claytone de Cuba, un avocat, une bonne pincée de sel de mer, du poivre et environ 3/4 de litre d’eau bouillante (pour 4 assiettes). Blender pendant 40 secondes. Votre soupe est prête ! Elle est chaude mais les feuilles n’ont pas eu le temps de cuire. Vous gardez donc toutes les vitamines.

Claytone de Cuba
Véronique

Je lance mes premiers semis :

  • 4 variétés de tomates : cœur de bœuf, San Marzano, Tigerella et tomates cerises miel du Mexique.
  • 2 variétés de poivrons : Doe Hill et Yolo Wonder.
  • des piments de Cayenne.
  • des aubergines ronde de Valence.
  • du céleri côte blanche Pascal.

Toutes nos semences sont bios et viennent de chez Semailles. L’investissement est d’un peu plus de 100 euros pour les graines choisies pour cette première année. J’ai également acheté du terreau. Mon objectif est d’en faire moi-même avec ce que nous avons au jardin mais nous n’avons pas encore de compost mûr. En attendant, j’ai acheté un terreau bio pour potager. Après plusieurs recherches, il n’est apparemment pas nécessaire de prendre du terreau à semis qui est souvent plus cher.

J’ai également un plateau de germination (celui dans lequel vous voyez les pousses). Je fais des pousses de lentilles corail.

Notre pièce à semis est trop fraiche. Ils sont donc dans le salon près du chauffage. Tout un défi avec Shanty (le chat) qui est très curieux.

Première fois que j’ai un avocatier qui pousse aussi bien. C’est pour le fun parce qu’il faut 10 ans pour qu’il fasse des fruits dans le sud de la France. Le climat de la Belgique est trop froid. Quoi qu’avec le réchauffement climatique… on ne sait jamais.

Avocatier

J’ai sauvé notre petit châtaignier qui était complètement sous eau en creusant une petite tranchée pour que l’eau s’écoule à côté de lui.

Fin février, les cornouillers sont en pleine floraison.

Cornouiller mâle

Et les prunellier commencent aussi..

Prunellier

Quelques fleurs du jardin :

Monnaie du pape
Corydale
Corydale

Mars sera probablement un gros mois au jardin. Je vous reviens avec une vidéo. 😉



2 Comments

Marie · 11 mars 2020 at 22 h 04 min

Quel beau travail vous accomplissez Au rythme des saisons Bravo

    Cindy · 12 mars 2020 at 15 h 23 min

    Merci, Marie. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *